Event - Master Poké - Pokémon Adventure Index du Forum
FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  Profil  Se connecter pour vérifier ses messages privés  Connexion   S’enregistrer
Auteur Message
Le hall du bâtiment principal
Kioshi Nelu
MessagePosté le: Ven 13 Nov - 17:16 (2009)  Le hall du bâtiment principal --> Répondre en citant

Hors ligne
Staff MP
Staff MP


Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 172

Vous venez de pénétrer dans le gigantesque complexe qui s'offre à vous. Vous vou retrouvez dans le hall d'une impressionnante demeure. La pièce est très grande. Au fond du hall se trouve quelques bureaux qui constituent l'accueil. Le plafond est très haut et donne ainsi un effet de grandeur démesurée.
Le sol est tapissé de tapis et le mur est recouvert de fresques. De grands rideaux encadrent d'innombrables fenêtres qui laissent rentrer une forte lumière... 


 

_________________
Revenir en haut
Publicité
MessagePosté le: Ven 13 Nov - 17:16 (2009)  Publicité -->






PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Juan Bonito
MessagePosté le: Sam 14 Nov - 12:52 (2009)  Le hall du bâtiment principal --> Répondre en citant

Hors ligne
Participants
Participants


Inscrit le: 27 Oct 2009
Messages: 49
Forum d'origine: Pokemon adventure@.@

Quels interminables inscriptions ! Alexandre avait peut-être bien passé deux heures au minimums pour enfin terminer et pouvoir avoir une chambre où dormir et où il pourrais se reposer un peu à l'abri des regards quelque peu indiscrets des  gens des environs . On l'avait dirigé vers Le grand Complexe , qui était une gigantesque demeure qui avait été rénovée pour les participants du tournoi . C'était un très grand domaine , d'ailleurs , le jeune homme n'en avait jamais vu de pareil . Comparé à l'orphelinat miteux où il avait vécu , ce Complexe était un véritable paradis . D'ailleurs en parlant de paradis , Alexandre commençait à apercevoir les "anges" entrer ! Il y avait énormément de jeunes filles de son âge , mais aussi des garçons comme lui . Il allait enfin pouvoir parler à des gens , après être resté pendant des heures à l'accueil . Il avait juste eu le temps de parler avec la réceptionniste , mais cela n'avait pas été vraiment intéressant ...C'était juste une discussion pour parler de tout et de rien et il s'était franchement ennuyé . Il partit donc en direction du Hall , observant minutieusement le bel endroit : un plafond des plus profonds était disposé où un magnifique lustre or et argent tronait , orné plus bas de magnifiques tableaux de maitres , ainsi que de meubles hors de prix . Des fresques étaient d'ailleurs disposées un peu partout , certaines étaient vraiment magnifiques d'ailleurs . On pouvait vraiment dire que le propriétaire de l'endroit devait être extrêmement riche , mais aussi généreux d'avoir prêté sa demeure à autant de personnes ! Cela devait être quelqu'un de sympathique ... Bref , Alexandre continua sa visite , déambulant un peu partout dans la pièce , comme pour prendre ses marques et en même temps , toucher du regard tous ces beaux objets présents un peu partout ! Ils n'en avaient jamais vu d'aussi beaux et d'aussi brillant . On aurait dit que les gens qui travaillaient ici pour nettoyer astiquaient les objets présents chaque minutes . C'était stupéfiant . Il remarqua alors le tapis rouge sur lequel il marchait et gigotais depuis tout à l'heure . Avait-il été mis pour l'occasion ou était-il ici depuis toujours ? Il n'y avait qu'un seul mot pour décrire le jeune homme en ce moment même : ébloui . Oui , voila , il était franchement ébloui par la magnificence des objets de la salle et de ce qui l'emplissait . De plus , ce qui l'impressionnait , c'était surtout sa grandeur car , elle n'était qu'à moitié pleine ! Il se demandait vraiment ce qui l'attendait encore car ce n'était que le début de ce magnifique rêve apparemment . Ses yeux n'en pouvant plus , il s'assit , préférant attendre les prochains invités pour dialoguer un peu . Ben oui , après tout , il était seul dans ce gigantesque manoir et il espérait bien rencontrer des gens . C'est pour cela qu'il préféra même par respect ne pas sortir ses pokemons . En attendant , pour ne pas s'ennuyer , il sortit sa belle flûte noire et commença à jouer un peu , car comme on dit , la musique adoucit bien les mœurs , non ? Il décidé d'en jouer jusqu'à apercevoir quelqu'un ! Pour passer le temps , il décidé de jouer la célèbre "Hymne à la joie" , écrite par un célèbre  musicien Beethoven . Il la connaissait par cœur et il adorait la musique . C'était une de ses raisons de vivre en même temps que les pokemons . Hélas , dans les combats qu'il menait , il avait une vie plutot bien remplie et il ne pouvait presque jamais jouer de son bel instrument . Il allait donc profiter de ces instants de répis dans cette demeure afin de jouer un peu car il avait perdu un tentinet la main musicale . En même temps qu'il jouait , il repensait néanmoins au tournoi . Il paraissait que tout le monde allait être divisé en équipes de trois , ensuite qu'ils seraient divivsés par deux et enfin , il resterait les matchs en solo . C'était intriguant mais pratique pour rencontrer et parler avec tout le monde . On aurait put penser que les organisateurs avaient vraiment penser à tout !
         

_________________
Préz' ici :D
Revenir en haut
Tsuki Itoshi
MessagePosté le: Sam 14 Nov - 15:30 (2009)  Le hall du bâtiment principal --> Répondre en citant

Hors ligne
Participants
Participants


Inscrit le: 27 Oct 2009
Messages: 144
Localisation: Lavanville
Forum d'origine: Master Poké

[Pas top top x_X]

« Moony, tu devrais te dépêcher, tu vas être en retard! »


La voix de sa mère résonna dans la cage d'escaliers. Ouvrant les yeux, la jeune femme venait tout juste de sortir de son sommeil, ayant passé une soirée plutôt animée -et alcoolisée, il fallait l'avouer... Plus jamais elle ne tenterais de vaincre son père sur ce terrain-. Sa tête lui tournait et il lui fallut plusieurs minutes pour émerger. On ne jouait pas à ce genre de jeu lorsque l'on n'avait pas l'habitude de boire, elle avait apprit la leçon. Titubant, elle alla chercher dans son armoire de quoi s'habiller, prenant la première chose qui lui passait sous la main. Harmonisant le rouge et le blanc, elle passa ensuite sa brosse dans ses cheveux pour se coiffer, soupirant en se voyant dans le miroir. Elle avait ce teint maladif de ceux qui se levaient avec la gueule de bois. Se passant de l'eau sur le visage, elle attacha sa ceinture autour de sa taille avant de dévaler les escaliers. Elle manqua d'ailleurs de se retrouver étendu sur le sol, se rattrapant au dernier instant sur son père qui se trouvait face à elle.


« Oups, désolée. Je retiens la leçon. Ne plus jamais dire que tu tiens pas l'alcool. »


Elle se redressa, lui adressant un sourire radieux. Comme à son habitude, elle était contente de le voir avant qu'il aille travailler, ce qui voulait dire qu'il était encore tôt. Heureusement d'ailleurs, sinon, elle aurait été en retard pour l'évènement. Avisant un léger baiser sur la joue de son paternel, elle fila droit à la cuisine, histoire de se mettre quelque chose sous la dent. Évidemment, la salle était déjà en ébullition. Ses deux petits frères pour perpétuer la tradition se battaient pour les céréales, la plus jeune jouait avec ses derniers tandis que Nami était perdue dans un de ses livres. L'ainée de cette petite famille sourit face à tant de vie et si en temps normal, elle était chargé d'amener ce petit monde à l'école, c'était différent pour aujourd'hui. Elle ne pouvait trainer trop longtemps, déjà qu'elle s'était levé en retard. Après avoir fait le tour de la table, elle se garda un biscuit pour elle tandis qu'elle mettait son sac sur son dos. C'était parti!

Durant le voyage, l'excitation ne cessait de grandir. Dans le paquebot qui devait l'amener au complexe, elle avait du mal à rester en place. Elle ne cessait de se lever encore et toujours, faisant les cent pas, visitant le bateau. Le luxe qui y résidait l'étonnait, elle qui avait toujours vécu dans une maison des plus simple. Tout cela avait don de lui remémorer le manoir pour Halloween... Mais elle préféra chasser ses mauvais souvenirs.

Pourtant, le voyage ne dura pas aussi longtemps qu'elle ne l'aurait pensé. Elle ignorait parfaitement où elle se trouvait, mais s'en moquait éperdument. Elle avait hâte de retrouver Iris. Se mettant en route gaiement, elle traversa les jardins sublimes, s'arrêtant pour y regarder de plus près les roses qui se trouvaient ici et là. Joli à ses pieds, elle la laissa s'abreuver des odeurs sensuels. La jeune fleur se retrouvait dans son élément et elle adorait cela. Adressant un sourire ravie à l'humaine, il se mit en route. Une fois de plus, Tsu' avait donné rendez-vous à son petit ami dans le hall d'entrée. Décidément, tout lui faisait penser à cette fichue soirée. Elle fut tout de même éblouit par la clarté des lieux. Un palace, comme dans les contes de fée. Elle ne put que rester admirative devant une telle beauté, ne pouvant s'empêcher néanmoins de penser qu'elle serait bien incapable de vivre dans un tel endroit.

Elle osa s'asseoir sur l'un des luxueux banc, effleurant sa parade en velours. Le touché était des plus agréable et elle n'imaginait même pas le prix que devait couter un tel tissu. Joli' se plut aussi à caresser gentiment sa joue pour profiter de l'instant, faisant sourire la jeune femme. Elle n'avait plus qu'à attendre l'arrivée de son homme, elle espérait juste qu'il ne tarderait pas trop.

_________________

Revenir en haut
Kyoko Miya
MessagePosté le: Dim 15 Nov - 23:32 (2009)  Le hall du bâtiment principal --> Répondre en citant

Hors ligne
Participants
Participants


Inscrit le: 27 Oct 2009
Messages: 177
Localisation: Oise
Forum d'origine: Master Poké

Deux mois. Plus de soixante jours étaient déjà passés depuis ce bal d'halloween... Qui lui avait paru affreusement long. Qui avait changé sa vie de façon définitive. Cela pouvait sembler stupide, pourtant c'était ainsi dans l'esprit de la jeune femme. Trop de choses s'étaient passées pendant cette soirée... Les changements cette fois étaient définitif.

En peu de temps, elle avait changée. De style, de caractère, de façon de vivre. Elle avait passée un nouvel anniversaire, bien que celui-ci restât sobre. Le plus intéressant de cette journée fut sûrement sa rencontre avec ce jeune homme, agent lui aussi. Il avait été jusqu'à lui offrir un cadeau d'anniversaire, alors qu'ils ne s'étaient que rencontrés quelques fois dans leur plus jeune enfance.

Elle sortit de ses pensées, commençant à se remémorer certaines choses s'entremêlant qu'elle préférait oublier. Ses souvenirs la tiraillait déjà bien assez ainsi, elle ne voulait pas se torturer un peu plus. Les instants passés seule avec ce meurtrier revenaient sans cesse la hantait de jour et de nuit... Passant ses doigts fins dans sa chevelure d'un geste machinal, elle effleura quelques parties de sa peau qui avaient été frapper de façon brutale, avant de se reprendre et de reposer sa main gantée sur le guidon de sa moto. Encore une chose qui avait changé. Dans les airs, un grand dragon de feu plana encore quelques instants avant de se diriger vers sa dresseuse d'un geste souple, se posant sur le sol avec une légèreté étonnante. Comme toujours, Kyoko et Ridley étaient inséparables, voyageant sur les routes de Kantô, combattant et capturant... Mais surtout, traquant.

L'une des raisons qui l'avait poussée à s'inscrire à ce grand tournoi. Elle savait que sa proie aimait faire dans le grandiloquent, alors même si il n'y avait qu'une infime chance pour qu'il vienne ici, elle avait décidé de tenter le coup. Il était tel le vent, insaisissable et sans cesse en mouvement... Une cible dure à repérée, et bien plus à attraper. Et même si sa façon d'agir donner l'impression (qui peut-être n'en était pas qu'une..) de foncer tête baissée dans la gueule du loup, c'était ce qu'elle avait décidé. Le mot vengeance faisait battre son cœur par une douce mélopée. Le sbire avait plus que dépassé les limites... Et même s'il n'avait pas put savourer entièrement sa proie, il avait au moins réussit à graver par des lettres de sang son nom sur le cœur de la jeune femme.

Son regard saphir glissa sur la toiture riche du bâtiment, avant de s'en désintéresser totalement. Elle coupa le moteur de sa moto, la cala, rangea le casque et caressa Ridley avec une tendresse dont lui seul et le reste de ses compagnons avait le droit.
Maintenant qu'il avait évolué, il ne pouvait plus suivre partout sa dresseuse comme il le faisait autrefois. Alors, il lui arrivait de garder la moto lors de ce genre de situations. Sa simple vue intimidait la plupart des voleurs.

« Je reviens vite... »

Après une dernière étreinte, la jeune femme s'éloigna, gardant sa tenue. Pantalon en cuir, un haut bleu simple surmonté d'une veste en cuir ouverte. Kyoko entra dans le grand hall, ne s'intéressant que de façon superficielle à la richesse du décor. Tout cela lui rappelait bien des souvenirs. Et alors qu'elle vagabondait sans but ni pensées, pour une fois, des cheveux blonds attirèrent son attention. Elle se rapprocha l'air de rien, avant de reconnaître alors une jeune femme qu'elle connaissait... Bien que leur dernière rencontre se soit passée de façon... Bien étrange. Et désagréable, encore une fois.
Bien qu'elle soit moins de nature à s'enflammer dès qu'elle rencontrait quelqu'un, la jeune femme prit un air plus aimable que celui rêveur qu'elle avait, avant de s'approcher de son amie, un léger sourire aux lèvres.

« Tsuki ? Tu es là, toi aussi ! »
_________________
Nous sommes ici pour croire, croire que l'on meurt ce soir


Present'
Revenir en haut
Tsuki Itoshi
MessagePosté le: Mar 17 Nov - 21:49 (2009)  Le hall du bâtiment principal --> Répondre en citant

Hors ligne
Participants
Participants


Inscrit le: 27 Oct 2009
Messages: 144
Localisation: Lavanville
Forum d'origine: Master Poké

Jouant avec ses jambes comme le faisait sans cesse Kami, la jeune femme ne put s’empêcher de se perdre dans ses pensées. Ce lieu lui rappelait que trop bien l’évènement du bal, déclenchant alors une légère grimace. Elle ne souhaitait pas y penser, préférant oublier cet instant de sa vie. Elle fit courir son regard le long des murs pour finalement s’attarder sur sa fleur qui, à coté d’elle, luttait pour grimper sur les coussins. Sa petite taille ne faisait pas d’elle un adversaire redoutable, l’on pourrait penser, et pourtant… Elle était de ceux qui surprenaient lorsqu’il se retrouvait sur un terrain. Bien que lente, la jeune plante savait se montrer dissuasive avec ses pétales et se relevait redoutable lorsqu’elle se concentrait. Pour dire, il avait mit au tapis un Tortank qui faisait cinq voire six fois sa taille sans le moindre problème. Dans ce genre de cas, c’était la technique qui primait. Et sa poudre dodo avait été des plus efficaces et utiles.

Elle regarda patiemment sa pokemontre, attendant encore et toujours que le ranger daigne la rejoindre. Elle espérait qu’il n’avait pas eu de soucis en chemin, mais pensait bien qu’il l’aurait averti s’il avait prit du retard. Pourtant, le cadran resta exempt de tout message. Elle se mordit doucement la lèvre inférieure, tentant de ne pas céder à la panique. Depuis ce jour, elle avait tendance à prendre peur rapidement et à s’imaginer les pires des scénarii. Malgré tout, ici, il ne devrait pas se passer ce qui s’était passé en cette soirée. Il fallait qu’elle arrête de voir le mal partout, maintenant qu’elle l’avait rencontré une fois. Elle laissa ses pensées divaguer, se demandant un temps où pouvait bien se trouver son père biologique. Elle éprouvait encore plus le besoin de le voir, bien que la présence de son père adoptif fût un élément important. Elle n’avait jamais ressentit pareil sentiment, dépareillée entre l’envie de rester dans l’ignorance et de connaitre la vérité. Au moins, cela lui changerait les idées.

Les yeux baissées, elle regardait la ball de Dra’, résistant à l’irrésistible envie de le faire apparaitre à ses cotés. Elle avait besoin de se sentir en sécurité et cela, où qu’elle soit. Elle soupira, s’obligeant alors à ranger la sphère bicolore avec les autres. Il fallait qu’elle soit forte, elle n’avait pas le choix. Elle ferait une bien pitre Ranger si elle se mettait à craindre tout ce qui l’entourait. Néanmoins, elle serait bien plus méfiante qu’elle ne l’était à l’origine, c’était certain. Malgré tout, elle ne voulait perdre ce sourire éternel qui se peignait habituellement sur ses lèvres.
Elle redressa la tête lorsque son nom lui parvint aux oreilles. Une voix féminine qu’elle connaissait, elle le savait. Levant les yeux, elle se retrouva donc face à Kyoko, cette dresseuse rencontré lors du labyrinthe, originaire de la même région qu’elle et revu pendant la soirée dansante. Elle chassa ses dernières pensées, se levant avant d’adresser à la jeune femme un sourire radieux.


« Kyoko ! Ravie de te revoir ! Et oui, j’attends Iris. Tu vas bien ? »

Cette question s’accompagna d’une légère moue. Certes cela faisait deux mois mais ce genre d’évènement marquait pour la vie, à son humble avis. Elle espérait néanmoins que la jeune demoiselle s’en serait remit et elle fur ravie de la revoir. Son look avait certes changé, mais elle ne s’en formalisait pas. Après tout, elle s’était bien teinte en blonde sur un coup de tête. Elle attendit patiemment une réponse, continuant de sourire tout de fois, alors que Joli’ venait à se mêler à la partie. La jeune fleur tomba avec grâce au sol et alla se cacher au pied de sa dresseuse, regardant la nouvelle venue avec curiosité.


« Tu te rappelle de Kyoko, Joli’ ? »

Les yeux rivés sur sa créature, elle perçu la faible inclination de sa petite tête. Tout de fois, il semblait impressionné par la prestance de la femme aux cheveux céruléens. Il voyait bien le changement et il avait eu du mal à la reconnaitre…

_________________

Revenir en haut
Kyoko Miya
MessagePosté le: Mer 18 Nov - 01:01 (2009)  Le hall du bâtiment principal --> Répondre en citant

Hors ligne
Participants
Participants


Inscrit le: 27 Oct 2009
Messages: 177
Localisation: Oise
Forum d'origine: Master Poké

Ses pas la menèrent comme par mus par une évidence certaine vers la dresseuse originaire elle aussi de Kantô. De longs cheveux blonds, des yeux ambre brillants, un sourire aux lèvres. Aucun doutes à avoir, c'était bien Tsuki, qui avait donc décidée de participer à ce concours elle aussi. Sûrement pour des raisons bien différentes de celles de Kyoko d'ailleurs.

La jeune femme se leva alors qu'elles se saluaient et que Tsuki posait la traditionnelle question du 'comment vas tu ?' Dans le cas de Kyoko, la réponse aurait pu être tout autre si elle était un peu plus sincère envers ceux qui l'entourait. Ce n'était pas pour ne pas être prise en pitié ou pour ne pas avoir à parler de ce qu'elle ressentait qu'elle mentait en partie. Simplement, elle voulait rester cavalière seule afin qu'on ne se doute pas de ses intentions, qui étaient certes un peu folles, mais qui étaient aussi devenues presque vitales.

« Iris... Ah, ce jeune homme aux cheveux argentés ?
Je vais bien, et toi ?
»

Même si elle s'en était douter, tout s'était déroulé de façon bien trop brusque pendant ce bal pour qu'elle ait le temps d'analyser la situation à tête reposée. Maintenant qu'elle y repensait, le souvenir d'avoir vue Tsuki accompagnait remonta dans son esprit. Amusant de voir que presque toute ses connaissances avaient déjà un ou une compagnon, alors qu'à côté de cela, Kyoko ne s'y intéressait pas du tout. Au contraire, être seule et sans contraintes lui plaisait bien, et de toute façon, elle n'aimait pas vraiment le contact avec la gente masculine.
Elle sortit de nouveau de sa rêverie, passant sa main dans ses cheveux azuré tout en gardant son sourire léger, mais sympathique. Elle aimait bien Tsuki, c'était le genre de jeune femme avec qui on se sentait vite en confiance sans réelles explications. Malgré tout, elle gardait une parcelle de méfiance... Même si cela ne se verrait jamais. De toute façon, déjà auparavant, Kyoko avait tendance à se comporter ainsi envers les autres, même si cette partie de son caractère était tout de même bien moins prononcée.

Tsuki regarda alors la Joliflor que Kyoko avait déjà vue au labyrinthe. Apparemment, la petite fleur semblait un peu timide, se cachant derrière le pantalon de sa dresseuse. La jeune femme sourit, avant de prendre la pokéball miniaturisée accrochée à sa ceinture, juste à côté de son pistolet. Une arme dangereuse, peut-être même interdite ici, mais en tant qu'agent, Kyoko avait le droit d'en porter. De toute façon, même dans le cas contraire elle l'aurait sûrement gardée.
Un sourire aux lèvres, Kyoko reposa ses yeux saphirs sur sa jeune amie.

« Je t'aurais bien présenté Ridley, mon premier compagnon, mais depuis son évolution il ne peut plus me suivre partout comme il le faisait autrefois. Par contre... Je crois que mon Bousti' et ta Joliflor pourraient bien s'entendre »

Gardant son sourire, la jeune femme appuya sur le mécanisme de sa pokéball et laissa sortir la plante carnivore. Dans un premier temps, Boustiflor sautilla autour de sa dresseuse avant de se stopper et de humer un peu l'atmosphère. Puis, l'air curieux et ravi, il se tourna vers Joliflor, intrigué par la demoiselle. A vrai dire, tout l'intriguait...
Pendant ce temps-là, Kyoko parcourut le hall du regard, vérifiant de façon sérieuse si sa cible n'était pas dans le coin... Même si il n'était pas assez stupide pour se montrer à découvert. Mais qui sait... Son inspection fut vaine, elles étaient seules hormis un jeune homme qui était tout sauf le sbire. Se tournant vers Tsuki, elle lui demanda avec un léger sourire.

« Ya pas grand monde pour l'instant... Ça te dirait de faire un tour en attendant ton amoureux ? »
_________________
Nous sommes ici pour croire, croire que l'on meurt ce soir


Present'
Revenir en haut
Tsuki Itoshi
MessagePosté le: Mer 18 Nov - 21:55 (2009)  Le hall du bâtiment principal --> Répondre en citant

Hors ligne
Participants
Participants


Inscrit le: 27 Oct 2009
Messages: 144
Localisation: Lavanville
Forum d'origine: Master Poké

C’était une habitude, sa fâcheuse tendance à toujours être polie en toute circonstance qui la rattrapait grandement. Les mots avaient échappé à ses lèvres avec une facilité déconcertante, avant qu’elle n’ai eu le temps de penser à ce qu’elle disait. C’était une façon comme une autre d’entamer une discussion, qui plus ai. Pourtant, elle se doutait bien que la réponse ne correspondrait pas forcément à la vérité, c’était même plutôt logique. Mais elle n’avait pas l’intention de s’en formaliser, elle n’attendait guère une réponse différente de celle qu’elle reçu.

« On fait aller. Oui, il ne devrait pas tarder je pense, il doit avoir un léger contre temps. »


Elle espérait que ce qu’elle disait était vrai. Elle n’aurait pas l’esprit tranquille tant qu’elle ne l’aura pas vu arriver, elle en était certaine. Néanmoins, elle essayait de dissimuler cette inquiétude. Ce n’était pas la peine de sonner l’alarme alors que si cela se trouvait, il était juste parti en retard ou un de ses pokemons avait fait une misère. Il y avait beaucoup de scénarii imaginable et évidemment, tous n’était pas focalisé sur le mal. Tout irait ou du moins, elle essayait de s’en persuadé. Elle, au contraire de la dresseuse au reflet azuré, espérait qu’il n’y aurait pas autant de grabuge qu’au bal. Elle ne voulait plus faire la moindre rencontre avec l’un de ses malades sanguinaires. Rien que d’y penser, elle frissonna. Elle n’aimait vraiment pas ce genre de personne, sentant l’effroi lui faire dresser les cheveux sur la tête.

Elle adressa un regard à la jeune plante, trop occupé à rester caché par ses bottes. Avec un fin sourire, elle s’accroupit pour prendre la créature entre ses bras, histoire de la faire un peu plus participer à la situation. Timide, il baissa les yeux avant de tourner son visage et de le cacher dans le cou de sa dresseuse. Cette dernière arqua un sourcil lorsqu’elle vit l’arme, n’aimant guère ce genre d’objet. Un léger froncement, elle tenta néanmoins de ne pas paraitre trop surprise. Néanmoins, elle ne pouvait s’empêcher de se demander pourquoi la jeune femme possédait une telle arme de feu… Elle ignorait qu’elle avait rejoint les forces de l’ordre, tout comme Kyoko devait ignorer que Tsuki était à présent une Ranger. Depuis le labyrinthe, il y avait eu pas mal de temps qui avait coulé sous les ponts.

Elle détourna son regard pour le reposer sur les yeux bleutés de son amie, tandis qu’elle s’exprimait sur son premier compagnon… Son starter ?


« Je vois parfaitement, c’est pareil pour moi… Dra’ ne peut pas vraiment pénétrer dans le hall, tout comme Rou’. Hyena je vais éviter, sinon il va tout casser, ici il semble y avoir plusieurs objets de grande valeur. »

Ses iris fixèrent un temps un vase d’un grand prestige, mais qui semblait aussi fragile que de la porcelaine –et si cela se trouvait, c’était effectivement ce matériau qui composait l’œuvre-. A l’apparition du Boustiflor, la jeune femme laissa son compagnon mettre pied à terre. Il se rapprocha un peu de la créature, sa curiosité prenant les devant. Il ne savait pas comment son interlocuteur allait réagir, mais il espérait qu’il n’irait pas lui manger la main qu’il lui tendait. Il n'était pas contre les nouvelles rencontres, ressemblant sur ce point à sa dresseuse. Tant que cela ne lui attirait pas des ennuis...
Elle acquiesça vivement à la proposition de Kyoko, ne tardant pas à récupérer son sac et envoyer en même temps un message à Iris pour le prévenir qu'elle se rendait dans les jardins. Un peu d'air frais ne pouvait lui faire du mal et ainsi elle pourrait faire appel à son doux dragon dont elle quémandait sans cesse la présence.


« Bonne idée, sortons. Tu pourras me présenter Ridley comme ça. »

Souriante, elle laissa la dresseuse se diriger en premier vers la sortie, lui emboitant le pas.


[Tu réponds aux jardins?]
_________________

Revenir en haut
Amerigo Pietropolli
MessagePosté le: Sam 21 Nov - 20:38 (2009)  Le hall du bâtiment principal --> Répondre en citant

Hors ligne
Participants
Participants


Inscrit le: 03 Sep 2009
Messages: 6

Il était très tard . Amerigo n'arrivait plus à dormir depuis quelques jours , il était mal , très stressé et surtout très impatient . Oui , car il y a quelques jours , le jeune dresseur , de talent reçu une lettre , lettre envoyé par les organisateurs d'un magnifique évènement qui réunira tout les meilleurs dresseurs pokémon du continent . Amerigo qui était à peine remit de ses burlesques aventures avec son amie Yuumi décida biensur d'y prendre part . Une occasion de se mesurer à d'autres très bon dresseurs ne se présente pas des milliers de fois . Nous sommes à quelques heures du grand départ et le jeune garçon n'a pas encore fermé l'œil . Il est très fatigué , mais il va prendre son courage à deux mains pour se lever . Étant donné son état de fatigue avancé , le jeune homme ne va pas se presser sous sa douche , l"eau glacé va lentement lui faire reprendre ses esprits . Après être passé sous l"eau , Amerigo va se rendre dans sa gigantesque salle à mangé , pour y grignoter quelques biscottes , sans grand enthousiasme , car son estomac est complètement noué . Il va se dépêcher de prendre un énorme sac , contenant une multitude d'affaire pour son séjour , puis , vers 7H il va s'en aller , en laissant un petit pour ses parents qui dorment encore . À peine a t'il passer la porte de chez lui que les problèmes commence , il va devoir se dépêcher pour rejoindre le bateau , car il ne lui reste qu'une vingtaine de minutes avant que celui-ci ne lève l'ancre . Arrivé dans le port , il y a une multitude de jeune dresseur déjà là , le jeune Amerigo pensait que ce port , n'allait pas être pris d'assaut mais malheureusement pour lui une trentaine de jeune homme et femme était arrivé est prêt à partir . Des marins durent lui demander son nom , son âge et pourquoi il était là , Amerigo se soumit au questionnaire sans broncher et fut conduis à sa très luxueuse cabine , elle était de très grande taille et faite à neuve , c'est cabine lui rappelle celle qui l'emmenait à l'île Volcano . Mais celle ci était encore plus belle , ce qui tenait de l'exploit . Il y avait des corbeilles à fruits et une salle de bain avec un bain justement . Le jeune homme , sentait qu'il allait être très bien ici . Le voyage ne dura pas extrêmement longtemps , quelques heures à peine , se qui fut décevant vu la qualité des cabines . Le jeune garçon descendit comme tout les occupants des cabines et il se rendit directement dans le magnifique complexe . Là , il dut décliné deux fois son identité pour pouvoir entrer à l'intérieur du hall et se reposer . À peine entrer il fut attiré par un des jeunes homme qui était là , il avait trouvé un moment pour jouer de la musique , il s'agissait de " l'hymne à la joie " qu'Amerigo adoré écouté . Le jeune dresseur se rendit auprès du jeune homme et se présenta

" Salut , je m'appelle Amerigo ^^ , je trouve que tu joues très bien . Cela fait longtemps que tu fais de la musique ?" 
 
 

_________________
Clique pour voir ma présentation ^^
Revenir en haut
Milo Jô
MessagePosté le: Sam 5 Déc - 13:20 (2009)  Le hall du bâtiment principal --> Répondre en citant

Hors ligne
Participants
Participants


Inscrit le: 27 Oct 2009
Messages: 79
Forum d'origine: Master Poké

Il n'était là que pour l'argent. L'argent et rien d'autre. En participant à un concours d'une telle ampleur, outre l'assurance de se faire reconnaitre en tant que dresseur expérimenté, il pourrait s'en mettre plein les poches, purement et simplement. Il savait que tout cela ne serait pas évident, et que la jeunesse de ses pokémons et des relations qu'il avait avec eux n'aiderait pas. Pourquoi n'avait-il jamais tenté le concours avant, quand il avait une vraie équipe constituée des pokémons puissants... ? Parce qu'il n'en avait pas trouvé le temps, voilà tout. C'était l'époque où, docile, il se faisait le bras de Max, sa lame vengeresse, l'un de ses espions les plus efficaces. Et puis... la venue d'un membre de la Team Magma dans un tel évènement n'aurait pas forcément été bien vue. Désormais, il n'était plus un Magma. Il n'était plus rien, qu'une ombre à casquette noire se glissant indifféremment dans la foule. Son inscription restait à faire mais il ne doutait pas vraiment, et tout en usant de sa méfiance et de sa discrétion absolue, il s'était rendu jusqu'à Atalanapolis, ville qu'il connaissait mal. Il n'y avait réalisé qu'une seule mission en tant qu’homme de main Magma et cette dernière avait été du genre expéditive : j'arrive, je fais mon boulot, je repars ni vu ni connu. Il n'y avait plus remis les pieds depuis. Il n'aurait pas de raison de le faire, lui qui fuyait comme la peste tous les lieux où la présence de la Team était fréquente. Quand il avait quitté l'organisation, cette dernière envisageait d'y installer une base. De quoi le dissuader encore plus.

Conscient tout de même du risque qu'il prenait, lorsqu'il arriva dans la ville, il se fit plus furtif que jamais. Les poursuites policières à propos du vol de l'œuf de Minidraco semblaient avoir été abandonnées. A partir du moment où la créature était née, les chances pour les forces de l'ordre de retrouver le fautif étaient tombées en fumée, de toute manière. Sur ce plan, il pouvait donc respirer. Néanmoins, il n'était pas dupe. La rancœur de Max était tenace, les dernières paroles qu'il avait entendu de sa part avaient été on ne peut plus claires : tant qu'il serait en vie, il serait toujours traqué. Soit. Pour le moment il s’en sortait plutôt bien et son naturel paranoïaque n'en était que plus sur le qui-vive. Mais si Atalanapolis était devenue l'une des bases Magma, il pouvait sembler fou de s'y rendre... Oui, mais Milo aimait relever les défis. Cette vie de fuite, il comptait bien la faire glorieuse, tout de même. La menace de retomber sur un troupeau de bouledogues Magma ne l'empêcherait pas de participer à ce concours. Cela faisait deux semaines qu'il avait quitté Cimetronelle dans la précipitation, et quasiment un mois et demi qu'il avait quitté l'organisation. Dire qu'il ne s’en portait que mieux serait mentir. Il avait le sentiment de trainer des pieds et de ne pas arriver à grand chose... même son équipe qu'il avait constitué à une vitesse impressionnante ne l'inspirait pas plus que cela, et il lui arrivait bien souvent d'avoir de longs moments d'absence durant lesquels il en venait à regretter d'avoir quitter les Rouges.

- Shit !

Voilà qu'il y repensait... inconsciemment, il avait glissé sa main dans la poche gauche de son manteau de cuir noir et y avait senti le tissu bien connu de son bandana Magma. Avec un long soupir, il le sortit et le regarda, d'un air sombre. Regrettait-il réellement son choix ? Non... Oui... Peut-être. C'était plus compliqué que ça. Se savoir pris pour un con et continuer à travailler pour un enfoiré, ce n'était pas envisageable. Son ego ne pouvait l'envisager. D'autant que plus qu'une simple fierté froissée, c'était du pognon perdu, des missions réalisées pour le simple confort de Max et autres conneries du genre. Réaliser des missions glauques, faire ce pour quoi on l'a entrainé, aucun problème. Mais ne pas avoir son dû en retour et se retrouver manipulé comme un pantin, voilà qui était difficile à encaisser. Alors oui... le côté Magma, cause commune, ça lui manquait un peu. Il n'était pas fait pour être un simple dresseur, qui suit sa route, son trajet anonyme. Plus que des combats pokémons, il lui manquait l'action. L'action discrète, sanglante parfois, hypocrite et lâche toujours. Oh que oui. La lâcheté de ses actes et de ses coups foireux lui manquait. Se cacher, attendre le bon moment pour surgir, dérober, blesser ou tuer s’il le faut, obéir aux ordres en somme et repartir dans l'ombre. Il se languissait des montées d'adrénalines qu'il avait connu lorsqu'il était espion. Amer constat.

Arrivé dans la ville, il s’était fait discret. Il était passé par le Centre pokémon, avait acheté deux-trois trucs puis avait pris la direction du complexe. Il procéda ensuite à son inscription. En principe, les dresseurs possédaient déjà leurs invitations, mais, Milo, souhaitant conserver son anonymat préféra opter pour un moyen détourné. Il était encore tôt, le complexe n’était que partiellement rempli de gens. Des dresseurs d’horizons différents se massaient dans les jardins et le hall du bâtiment central, lui préféra longer les murs et rabaissa de nouveau sa casquette, dans un geste inconscient. Il arriva à un comptoir où se pressaient deux-trois personnes. Il n’était pas le seul à avoir espéré des places vacantes. Quand ce fut à son tour de passer, la femme lui expliqua qu’il avait de la chance, et qu’il ne restait plus qu’une seule place. Elle ajouta, bien évidemment : « La prochaine fois, inscrivez-vous plus tôt. » Il haussa les épaules et attrapa le formulaire d’inscription qu’on lui tendait.

Nom ? … Il serait totalement stupide de mettre sa vraie identité sur papier, il réfléchi rapidement et inscrivit Logan. Il n’avait surement pas une tête de Logan mais qu’importe. Cela serait sa couverture pour la durée de l’évènement. Le nom de famille lui vint tout aussi instinctivement. Il serait Logan Jey pour les jours à venir. Il remplit le reste des champs avec plus ou moins de sincérité. Sa ville de naissance, Poivressel, devint Vergazon et son âge fut augmenté d’un an. Ce n’était là qu’anticipation, Logan Jey prenait vie. Et il avait 21 ans. Il rendit le formulaire et après une lecture rapide, l’employée le valida et lui donna un badge. Logan Jey participait au grand concours d’Atalanapolis. Milo en était plus que satisfait, même si, entre nous, il n’avait pas doué une seule seconde de sa chance insolente pour avoir une place.

Il fit demi-tour et s’avança un peu plus dans le hall. Plusieurs jeunes gens discutaient par-ci par-là. Il n’avait pas envie de se mêler aux discussions, il devait être loin, très loin de leur enthousiasme enfantin et de leurs préoccupations futiles. Il avisa un renforcement dans l’un des murs du hall et s’y adossa de manière nonchalante. Il glissa sa main dans la poche de sa veste et y récupéra l’un de ses fameux chewing-gums au citron qu’il enfouit dans sa bouche. Sous son rideau de mèches rousses et la visière de sa casquette, il était difficile d’imaginer que l’on puisse y trouver des yeux. Pourtant, ses deux prunelles bleues scrutaient avec application tout ce qui se passait dans le hall, ses oreilles étaient attentives au moindre son, et ses mains insolemment glissées dans ses poches se contentaient d’attendre la suite des évènements.

_________________

Participe au concours sous le nom de Logan Jey.


Dernière édition par Milo Jô le Jeu 17 Déc - 00:46 (2009); édité 2 fois
Revenir en haut
Kyo Kageboushi
MessagePosté le: Mar 15 Déc - 22:59 (2009)  Le hall du bâtiment principal --> Répondre en citant

Hors ligne
Participants
Participants


Inscrit le: 27 Oct 2009
Messages: 106

Alizée était fringante et joyeuse. Elle avait mangé plus que de raison avant de décoller. Elle avait eu l’assurance de voler longtemps. Et en chemins, ils avaient croisé plusieurs oiseaux qui migraient. Heureusement pour elle, et pour Kyo, ils étaient pacifiques. Ils s’étaient contentés de voler à leurs côtés, lançant de temps en temps de brefs appels à l’encontre à leur partenaire domestiquée.
Fusaient alors les échanges. Certains oiseaux, ces insolents Pijakos, se moquaient d’elle. Ils affirmaient qu’elle se laissait dominer par un être qu’elle aurait pu si facilement éliminer. Alizée les ignorait superbement. Et, aux plus hardis, donnait de violents coups de becs. Bientôt, les perruches de malheur s’éloignèrent d’elle.
Mais heureusement, la compagnie des migrants était aussi agréable. Alizée et les Pokémon oiseau s’échangeaient des nouvelles sur leur destinations, leurs histoires respectives. Elle fut aussi très étonnée de voir que la plupart des oiseaux à ses côtés avaient presque tous déjà étés dressés. Ils considéraient le duo formé avec son dresseur, sinon d’un œil bienveillant, avec une indifférence feinte. Beaucoup d’oisillon, à peine nés, tournoyaient autour de Kyo, observant avec témérité cet humain. Le sbire ne faisait pas un seul geste.
Il ne fallait pas attaquer, s’il ne voulait pas être attaqué. Il sentit les serres d’un oiseau s’enfoncer sur son épaule. Il considéra un Goélise aux yeux doux. L’oiseau piaffa gentiment, passa son bec dans les cheveux du dresseur, puis reprit sa place dans la nuée hurlante.
Pourtant, ce moment de pure liberté finit bientôt par se terminer. Alizée fit ses adieux à la troupe et se sépara de ses nouveaux amis.
Kyo, à vrai dire, était trop concentré pour prêter attention à cette rencontre insolite. Il était invité à un des tournois les plus importants du monde. Que voulait dire ceci ? Quelques semaines plus tôt, un papier libellé à son nom avait atterri dans le centre Pokémon où il avait séjourné. Tout cela l’inquiétait au plus haut point. Comment pouvait-on savoir qu’il irait à Cimetronnelle ?
Pire, quelqu’un avait écrit sa lettre à son nom. Non, à son VRAI nom. Qu’on connaisse déjà son nom était surprenant, mais le nom donné par son vrai père et sa vraie mère n’était connu que de deux personne, toutes les deux mortes. Pourtant l’en-tête de la lettre était plus que claire :

« A l’attention de Harry Richard Kent Yoann de la Vallière, dit Kyo Kageboushi.»

Merde. On prenait un plaisir sadique à lui rappeler ses origines bourgeoises. On savait qui il était en vérité. Et il n’aimait pas ça. Mais pas du tout. Que ce soit la Team Rocket, ou une autre organisation, quelqu’un s’était amusé à fouiller dans son passé. Trop profondément pour qu’il le tolère. Mais en même temps, il était normal que la TR, rassemble des informations sur lui… ou pas. Il allait casser la gueule à ceux qui l’avaient inscrit dans ce tournoi. Il se fichait royalement de qui c’était. Il se sentait dans un tel état de colère qu’il aurait pu affronter le Ptera du Shinigami à mains nues. Le haut gradé de la Team Rocket, ne suffirait plus à entraver sa colère. Son besoin de puissance à tout prix s’en trouvait accru.
Il allait buter ce mec. Peu importe les moyens, Shinigami serait son ennemi.
Kyo s’accrocha instinctivement à son oiseau lorsqu’ils amorcèrent une descente brusque. Cette descente s’adoucit au fur et à mesure. Alizée avait été rapide. Peut être avait-ce été la cadence accéléré du voyage avec les oiseaux.
Il atterrit dans une cour, aux milieux de bâtiments blancs, impeccable, entourés d’un jardin tout aussi impeccable. La résidence de luxe parfaite. Mais pas si parfaite que ça, vu qu’il n’y avait aucun Pokémon sur lequel s’entraîner…
Kyo avisa la foule. D’habitude, il fuyait les gens comme la peste. Mais, cette fois ci, c’était une exception. Une grosse exception.
Le sbire se dirigea lentement vers le hall.
Doucement, silencieusement, il se glissa dans la foule. Son Heledelle géant avait attiré l’attention des promeneurs, mais Kyo se fondit vite dans l’anonymat. Mais c’est juste le moment qu’un de ses Pokémon choisit pour l’en sortir.
Akamaru, le Caninos du sbire, apparut dans le hall. Sans le faire exprès, Kyo avait dû heurter une personne qui avait actionné le mécanisme de la Pokéball. Le petit chien se faufila entre les jambes des participants aux concours.
Kyo, légèrement paniqué, accéléra le pas. Il ne voulait pas se retrouver à payer les frais d’hospitalisation d’un participant brûlé. Il le retrouva entrain de faire le beau devant un renfoncement du mur. Allons bon. Son Caninos était devenus fou ? Puis il vit un Chewing-gum sortir du renfoncement du mur, tenu par une main.
La seconde suivante, Kyo rappela son Caninos.

-Pas de chewing-gum pour mon Caninos. Après, il a envie de cramer tout ce qui b…


Kyo jeta un regard défait au gars, tout habillé de noir. Il pâlit exponentiellement, puis recula, saisi d’un brusque mouvement de peur innée. Le gars habillé devant lui, noir, discret, presque invisible. Mais ses cheveux roux n’avaient pas changé, et surtout pas ses yeux. Des yeux qui inspiraient toujours un respect mêlé de peur à Kyo.


-Eh, ben. Si j’pensais te trouver ici… l’Grand Milô. Le garçon le plus bagarreur que j’ai jamais croisé. Tu me dois toujours une revanche.

Dans cette bravade, Kyo dissimulait fiévreusement sa peur. Mais c’en était que plus excitant. Celui qui l’avait invité savait-il tout cela ? Finalement, Shinigami aurait un sursis, pour ce vieil ennemi de plus à éliminer. La haine, tenace, envers le garçon ressurgissait augmentant sa tension intérieure.

[[b]Kyo, l'incruste en dix leçons. Je suis les cours d'Itah par correspondance! Je m'améliore pour m'incruster /ZBAFF/
S'il y a quelque chose qui te gêne, signale le moi![/b]!]
_________________
Fiche.
Revenir en haut
Milo Jô
MessagePosté le: Jeu 17 Déc - 01:24 (2009)  Le hall du bâtiment principal --> Répondre en citant

Hors ligne
Participants
Participants


Inscrit le: 27 Oct 2009
Messages: 79
Forum d'origine: Master Poké

La suite des évènements ne fut pourtant pas celle à laquelle il s’attendait. Il était conscient qu’il était encore tôt et qu’il faudrait attendre un bon moment avant de connaitre les épreuves et les équipes qui seraient constituées. Il s’attendait donc à attendre tout simplement, en scrutant autant que possible ce qui se passait dans le hall, et quand la faim se serait faite ressentir, il serait allé acheter quelque chose et se serait posé dans le parc. Oui, voilà son petit planning du moment. Maintenant qu’il se savait inscrit à l’évènement, il n’avait pas d’autres impératifs qu’attendre. Il n’eut toutefois pas à attendre bien longtemps avant qu’une drôle d’arrivée le perturbe dans ses projets. Il était tranquillement en train de tendre l’oreille pour intercepter la conversation de deux dresseurs un peu plus loin, chacun vantant les mérites de son pokémon, lorsqu’un Caninos surgit de nulle part et se positionna devant lui, en jappant légèrement. Milo était justement en train de reprendre l’un de ses chewing-gums au citron, l’autre ayant trop rapidement perdu son goût, quand une voix se fit entendre, par derrière le renforcement dans lequel il était légèrement caché.

Une voix. Pas n’importe laquelle. Il se souvenait l’avoir déjà entendu mais ne parvenait pas à y remettre un visage… cela devait dater de quelque temps, déjà. Rares étaient les personnes qui pouvaient prétendre bien le connaître, et cette voix-là n’en faisait pas partie. Il n’eut pas à se pencher que déjà le propriétaire du Caninos s’approcha. Leurs regards se croisèrent, et si, à cette vue, Milo esquissa un demi-sourire presque terrifiant, l’autre sembla pâlir à vue d’œil. Cela amusa l’ancien Magma, il lui faisait donc toujours autant d’effet ? Lentement, le roux mit son chewing-gum dans sa bouche et détailla avec plus d’attention celui qui lui faisait face. Cela faisait plusieurs mois qu’il ne l’avait plus recroisé, celui-là… quand son chemin avait croisé le sien, il n’était encore qu’une jeune recrue Team Rocket malchanceuse. Milo s’était donné un malin plaisir de le pourrir et l’avait doublé dans une mission convoitée tant par les Rocket que les Magma. Milo n’avait pas oublié l’attitude revancharde de l’autre sbire, et ce dernier semblait avoir gardé un très mauvais souvenir de cette rencontre… du moins, ce fut ce que son regard traduisit. Ses paroles, quant à elles, se voulaient détachées, elles arrivaient à en donner l’impression mais trahissait une haine profonde, pour qui savait clairement les décrypter. Milo avait légèrement tressailli en entendant l’autre l’appeler par son vrai prénom. Il ne s’était pas fait chier à s’inscrire sous un faux nom pour qu’une vieille connaissance ressortie de nulle part remette ça en question.

- Kageboushi… tes pokémons t’obéissent toujours autant, à ce que je vois.
Fit-il remarquer d’une voix neutre, en ponctuant sa phrase d’un regard appuyé envers la pokéball qui contenait désormais le Caninos.

Milo n’avait pas vraiment envie de poursuivre une conversation avec ce type. Mieux, il aurait tout fait pour l’éviter. Ce gêneur risquait de le faire remarquer, et ce n’était absolument pas le moment. Aucun Magma ne devait savoir qu’il se trouvait dans cette ville… d’ailleurs, le sbire Rocket était-il au courant de son départ de la Team rouge ? Les Magma sont du genre grandes gueules et ne taisent pas forcément ce genre de chose, même si, d’un autre côté, le départ d’un espion longtemps haut gradé dans l’organisation était le style d’affaire que Max préférait garder pour lui. Il vaut toujours mieux laver son linge sale chez toi s’il peut être la cause de raillerie de la part des autres. Alors non, Milo n’avait aucune idée de comment Kyo Kageboushi le considérait à l’instant présent. Comme un Magma ? Comme un ex-Magma ? Comme une simple revanche à prendre ? Il ne devait pas s’avancer trop dans cette voie sans savoir de quoi il en retournait… il répondit :

- Une revanche ? Tu te penses meilleur que la dernière fois ?

S’il était toujours Magma, Milo aurait pu se lâcher complètement. Il aurait sans détour provoqué l’autre pour qu’un combat ait lieu maintenant, tout de suite. Seulement, les choses avaient changé depuis. Il savait que son équipe était des années lumière de son ancienne, celle avec laquelle il avait mis au tapis la jeune recrue Rocket de l’époque. Désormais, rien n’assurer qu’en sortant ses tout jeunes pokémons il ne parvienne à grand-chose… Il s’était inscrit aux tournois, pour voir, mais était conscient que gagner relèverait du miracle. Il y avait tout de même des bourses d’argent en consolation, parfois, selon les tours auxquels on se faisait éliminer. Avec un peu de chance, il pourrait tout de même aller assez haut. Il fit en sorte de détourner légèrement la conversation.

- Pour ce tournoi, appelle-moi Logan Jey, tu veux. Le ton avec lequel il avait dit ça était ferme et ressemblait presque à un ordre. Il enchaina directement. D’ailleurs, la Team Rocket veut si peu gagner qu’elle t’y a inscrit ?

Milo n’avait pas fait le moindre mouvement, hormis celui d’enfouir de nouveau sa main dans la poche de son pantalon. Il narguait l’autre et le regardait droit dans les yeux. Le hasard lui permettrait sans doute de rendre l’attente moins ennuyeuse…

{J'espère que ce que j'ai imaginé pour la façon dont ils se connaissent ne te dérangent pas.}


_________________

Participe au concours sous le nom de Logan Jey.
Revenir en haut
Naoki Kimura
MessagePosté le: Jeu 17 Déc - 18:17 (2009)  Le hall du bâtiment principal --> Répondre en citant

Hors ligne
Modérateur RP
Modérateur RP


Inscrit le: 05 Sep 2009
Messages: 251
Localisation: Sous ton lit.
Forum d'origine: Master Poké

Les deux femmes ne semblaient pas être contre à l'idée de ce petit jeu. Les pokémons plantes allaient sûrement adorer cela, et puis, c'était un moyen comme un autre de se faire des amis. Cependant, se faire des amis n'était pas vraiment ce que Naoki était venu faire ici. Il était venu avec Rosélia, pour lui montrer l'intensité dans combat et l'obliger à donner le meilleur de elle-même. Elle était trop joyeuse lors des combats. Il fallait qu'elle soit dure. Au moins, si elle perdait, elle ne serait pas autant touché que quand elle était joyeuse. Car oui, elle était très fragile. Les défaites la rendait triste, et quand elle était dans cette état, elle devenait particulièrement déprimée et agressive, si vous cherchiez trop à lui parler. Malgré ses aspects, elle était dangereuse. Son Dard-Venin pouvait tuer. Même si Naoki en avait déjà eu, donc était ''immuniser'', la douleur qu'infligeait cette attaque n'était guerre très appréciable. Naoki posa son regard sur la Villa, qui était quand même bien calme. Il y avait sûrement des gens à l'intérieur. Peut-être de nouvelles têtes ou des têtes connues. Qu'importe, pourvu qu'il y ait du monde. Finalement, il avait réfléchit. Il ne voulait pas rester avec elles. Elles étaient deux, puis, Naoki n'aime pas ça, les filles. Il préférait largement la compagnie masculine. Il chercha donc une excuse assez valable pour se faire la malle, sans s'attirer les foudres.
Il y eut un bruit. Un gargouillement. Quelqu'un avait faim. C'était... Rosélia ! Génial. Il allait pouvoir partir, tranquillement. Après tout, son pokémon comptait plus que tous autres personnes. Il prit alors un ton désolé. - Excusez-nous mais nous allons devoir rentrer. Ibara commence à avoir faim. Il tourna les talons, et s'en alla, en les saluant, avec Mamizu et Ibara à ses cotés. Maintenant, il se dirigea vers la Villa, pour voir qui y était. D'un pas hâtif, il arriva dans la salle principale.

- On ne bouge plus, déclara-t-il à ses pokémons. Il y avait bien des gens. Naoki s'approcha lentement, en faisant signe aux autres de ne pas bouger. Un homme et un autre... Il semblait se connaître, ou du moins, avoir une bonne entente pour le moment, vu qu'il ne se frappait pas dessus. Naoki essayait d'écouter mais c'était impossible de là où il était. Qui étaient-ils ? Des gens honnêtes, ou alors, des personnes mal intentionnés ? - C'est louche... Je ne les aime pas, eux deux. Il recula, et rappela ses deux pokémons. Rosélia avait faim, mais il pensait que peut-être si elle se reposait dans sa pokéball, sa famine s'en irait. Soudainement, il se souvint alors de quelque chose. Cette homme, au loin, c'était une personne qui avait été à la Villa Ween. Naoki ne l'avait pas vu, mais à ce qu'il parait, il aurait participé à la soirée.

- Qui êtes-vous ? lança-t-il, aux deux personnes. Il s'attendait à un retour négatif, mais il avait déjà une riposte à cela. Il s'approcha d'eux avec un sourire mauvais. Ses yeux passèrent du bleu au vert (Les yeux de Naoki changent de couleur, si y a beaucoup de lumière ou pas). Il s'arrêta à environ 5 mètres d'eux. Il tenait à garder la distance. Il toisa ses interlocuteurs d'une manière assez neutre, et fixa le jeune homme aux cheveux noirs. Il devait avoir le même âge que Naoki, au peut-être un peu plus. Néanmoins, ce n'était lui qui allait lui faire peur. Déjà, là, Naoki avait pu comprendre une chose ; cet homme avait peur. De qui ? Du mec avec lequel il parlait. D'ailleurs, lui semblait plus sérieux. Naoki voulait l'entendre parler. - Ne me réponds pas toi, dit-il au bonhomme au cheveux noirs. C'est l'autre qui m'intéresse. Je te préviens, n'essaye pas de parler ou tu auras affaire à moi. Il se tourna vers l'autre. - Ma parole t'est aussi destinée. Ne me cherche pas, understood? Il fallait avoir une bonne  impression avec les demoiselles, certes : Naoki ne l'apprécie pas mais le fait. Mais avec deux hommes, dont l'un est effrayé ? Un fort culot reste le meilleur.

(Bon! Je vous quitte les filles! Je m'en vais faire joue-joue avec les garçons. xD)  

_________________

« I don't like you, that's all. ''Devils never cry''. »
Revenir en haut
Milo Jô
MessagePosté le: Sam 9 Jan - 19:48 (2010)  Le hall du bâtiment principal --> Répondre en citant

Hors ligne
Participants
Participants


Inscrit le: 27 Oct 2009
Messages: 79
Forum d'origine: Master Poké

[Je pense qu'il vaut mieux clôturer cette entrevue là, sinon ça n'aura plus vraiment de logique... désolé pour le côté très résumé de la chose mais je crois qu'on n'a pas vraiment le choix.]

Les vielles retrouvailles et les gêneurs un peu trop curieux, voilà qui ne pouvait durer qu’un temps. Non pas que la compagnie des deux jeunes hommes qui avaient perturbé le calme de ses observations dans le hall le dérangeait plus que cela, non non... c’était même plutôt amusant. Ce regard effrayé que lui avait lancé le Kageboushi était parvenu à raviver fortement son ego. Ainsi, même si le temps était passé depuis leur première altercation, ce dernier avait gardé en son esprit un souvenir féroce du rouquin qui l’avait vaincu. Milo avait savouré cette sensation un long moment, puis la discussion avait pris une drôle de tournure. Un blondinet un peu trop provocant avait cru bon s’y mêler. Il sortait de nulle part, sans aucun doute un autre participant - qui pouvait se trouver dans le hall sans l’être, après tout ? - et avait interrompu la discussion animée de l’ex-Magma et de son alter-ego de la Team Rocket. De quel droit avait-il fait cela, sur un ton aussi désinvolte, en plus ? Il avait haussé la voix et s’était cru en droit de toiser avec tant de mépris les deux présents. Intérieurement, Milo avait longuement jubilé. S’il ne les dépassait pas de beaucoup par la taille, il savait facilement, à leurs traits, qu’il avait quelques années de plus qu’eux. Cela le rendait-il plus mature pour autant ? Pas forcément, non. La tension était montée, surtout entre le blondinet et le brun, tous deux un peu trop vifs. Il y aurait pu avoir des échauffourées, certainement même, si une voix ne s’était pas élevée, amplifiée par un micro.

« Les équipes ont été tirées au sort. Les participants sont invités à venir consulter le panneau d’affichage situé dans le hall d’entrée. Les matchs de la première phase qualificatives seront annoncés sous peu, il vous faudra ensuite vous rendre dans la salle désignée. »

Le message fut répété deux nouvelles fois puis le silence revint. Le hall était comme figé, quelques secondes planèrent ainsi, puis un fort mouvement de foule eut lieu. Tous les participants se ruaient vers le tableau en question afin de savoir qui combattrait avec qui et quels seraient leurs adversaires.

De cela, Milo se moquait un peu. Ce qu’il voulait, c’était juste faire preuve de ses talents de dresseur, de son côté stratège et voir où cela le mènerait. L’idéal était bien entendu les phases finales et les récompenses sonnantes et trébuchantes à la clé. Depuis son expulsion de chez les Magma, il vivait toujours sans le sou. Les bourses plein remplies remises aux vainqueurs étaient une motivation de choix pour le pousser à faire au mieux durant ce tournois. Certes, s’il était toujours chez les rouges, il aurait surement essayer de soudoyer un arbitre ou d’en menacer un second. Ces méthodes traditionnelles se révélaient souvent les plus efficaces. Seulement, il n’était plus dans l’organisation de Feu et n’était pas en position pour se faire trop remarquer. Au contraire. Rien que l’idée de savoir que le dénommé Kyo Kageboushi était présent lui hérissait le poil. Ce dernier ne semblait pas être un modèle de discrétion et de sérieux. Toutefois, il demeurait lui aussi un sbire infiltré, il ne pouvait prendre le risque de révéler la véritable identité de Milo sans se perdre, lui aussi. L’annonce des équipes avait également eu son petit effet sur le trio de dresseurs. Au premier son de micro, Milo avait eu le réflexe de rabaisser encore plus la visière de sa casquette noire. Si à peine arrivée, il croisait un Team Rocket, comment s’assurer que des yeux Magma ne trainaient pas dans le coin ? Toutefois, s’il n’était pas un exemple de courage, il n’était pas spécialement lâche non plus. Qu’un sbire Magma se trouve dans le tournois et il saurait y faire face. Dusse-t-il y perdre quelques ailes.

- J’apprécie votre charmante compagnie, commença-t-il d’une voix cynique, seulement, je pense qu’il est temps d’aller se renseigner sur les équipes.

Ce n’était pas une invitation pour que les deux autres le suivent jusqu’au panneau d’affichage, c’était un constat prononcé à voix haute. A rester ainsi dans un coin du hall, sans se rendre jusqu’au tableau des équipes étaient un peu étrange, pour des participants. Sans plus de cérémonie, il passa entre les deux jeunes hommes et commença à marcher en direction de l’attroupement formé par les participants impatients. Il s’arrêta au bout de quelques pas et lança à l’attention de Kyo :

- Kageboushi, prie pour ne pas te retrouver trop tôt sur ma route...

_________________

Participe au concours sous le nom de Logan Jey.
Revenir en haut
Kyo Kageboushi
MessagePosté le: Sam 9 Jan - 23:27 (2010)  Le hall du bâtiment principal --> Répondre en citant

Hors ligne
Participants
Participants


Inscrit le: 27 Oct 2009
Messages: 106

- Une revanche ? Tu te penses meilleur que la dernière fois ?

Kyo ne dit rien, il se contenta de caresser ses Pokéball d’un air confiant. Si défi il y avait, il pensait pouvoir gagner. La dernière fois, il s’était effectivement fait explosé par Milô. Sa puissance l’avait laissé coi un instant. Puis Kyo s’était mis à le haïr, et en même temps à l’admirer. Ce type était fort. Pas seulement à cause de ses Pokémon, mais de son mental aussi. Il ne fallait pas plaisanter avec lui.

Mais la dernière fois qu’il s’était fait battre, il n’avait utilisé que son Fantominus  et quelques autres Pokémons très faible. S’ils devaient se battre réellement, Milô ne l’emporterait pas au paradis aussi facilement.
Mais Milô avait cette faculté de sauter du Wailord au Korillon aussi facilement qu’il respirait. Il reprit avec brusquerie :

- Pour ce tournoi, appelle-moi Logan Jey, tu veux ? D’ailleurs, la Team Rocket veut si peu gagner qu’elle t’y a inscrit ?
-Je pourrais te retourner la question.[/b]
]- Qui êtes-vous ?

Kyo jeta un regard torve à la personne qui venait de les interrompre. On ne pouvait plus s’invectiver tranquille, maintenant ?  Le blondinet était mince, le regard effronté, mais expérimenté, quelques Pokéball à la ceinture, et n’avait pas l’air d’un flic. 

- Ne me réponds pas toi. C'est l'autre qui m'intéresse. Je te préviens, n'essaye pas de parler ou tu auras affaire à moi.

Kyo haussa un sourcil. 

-Ridicule. Une grande gueule qui se donne des airs impressionnants ne m’intéresse pas non plus.

Kyo avait oublié la peur viscérale qui lui serrait les entrailles. Milô n’agirait pas devant des témoins. Il était à l’abri de la redoutable efficacité du sbire Magma. C’est alors qu’il se rendit compte qu’il craignait vraiment le sbire Magma : il puait la peur.  Ce n’était pas une simple appréhension à l’idée de combat contre lui, mais une véritable terreur. Et tout cela se sentait dans son attitude. Il se força à se détendre, et chercha le regard du sbire Magma. Peine perdue. Celui-ci s’intéressait plus au blondinet qui venait de les interrompre. Ils se jaugeaient du regard, tels deux tigres rivaux qui se demandent s’il fallait donner l’offensive.

Kyo commença à se sentir frustré. On l’ignorait bel et bien. Il devait être content d’avoir une occasion de s’éclipser, non ? Mais il ne voulait pas être pris pour un faible qui courbe l’échine devant le premier venu. Kyo s’avança et sortit une Pokéball. Il ne serait pas laissé en arrière. Jamais ! La tension était palpable, le combat inévitable. Quelques dresseurs, à la sensibilité aigue s’éloignèrent des trois jeunes hommes. Pile au moment où l’échauffourée allait débuter, il y eut une annonce. Kyo, déstabilisé, rangea sa Pokéball. La compétition allait débuter, apparemment. Ils privaient le dresseur d’un bon combat ! Tant pis, d’autres l’attendaient, et peut être rencontrerait-il ces deux-là rapidement.

Pris dans un mouvement de foule, le dresseur fut emporté vers les tableaux d’affichage. Pourtant la marée humaine ne fut pas assez rapide pour masquer à Kyo l’avertissement de la voix familière.

- Kageboushi, prie pour ne pas te retrouver trop tôt sur ma route...

Kyo eut un sourire sadique. Il ne se contenterait pas d’humilier Milô. Il ferait en sorte de le tuer.

-Amen, Milô Jô ! Amen !

Il voulait cacher son vrai nom, pas vrai ? Redoutait-il, d’être suivi ? En tout cas, si celui qui suivait Milô connaissait à présent son nom. Plus cela l’ennuierait, mieux ce serait pour lui.

[pas grave ! ^^]
_________________
Fiche.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé
MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:38 (2018)  Le hall du bâtiment principal -->






Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Sujet suivant
Sujet précédent
Page 1 sur 1
Event - Master Poké - Pokémon Adventure Index du Forum -> Zone RPG -> Hall du Centre de concours -> Le complexe

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet


 
Sauter vers:  


Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Master Pokemon - Pokemon Adventure RPG

Conundrum v1.00 ~ mikelothar.com


Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com