Event - Master Poké - Pokémon Adventure Index du Forum
FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  Profil  Se connecter pour vérifier ses messages privés  Connexion   S’enregistrer
Auteur Message
Salle 3
Ryugi Tamashi
MessagePosté le: Ven 26 Fév - 22:52 (2010)  Salle 3 --> Répondre en citant

Hors ligne
Participants
Participants


Inscrit le: 27 Oct 2009
Messages: 125
Localisation: Charbourg
Forum d'origine: Master Poké

Le plus gros ennui avec Ryugi et sers pokémons, c'était son sens de l'orientation totalement désastreux : Le petit garçon s'était perdu dans les couloirs et allées du bâtiment à la recherche de cette infirmerie, ou d'un endroit où on pourrait lui prodiguer aussi vite que possible les meilleurs soins. Mais il ne le trouvait pas. Courant dans les couloirs avec Charmina qui portait la blessée, Ryugi remarqua les petites gouttes de sang qui tombaient une à une derrière leur passage. Il fallait vraiment faire vite. Mais pas question de se séparer de Charmina : Si Ryugi se perdait seul, qui sait ce qui pourrait advenir de la demoiselle? Ryugi préféra ne pas y penser et courut encore plus vite, donnant au pokémon combattant un peu de mal à le suivre. C'est qu'il courait vite, le bougre. Mais malgré sa vitesse, Ryugi s'aperçut en trouvant par terre des traces rouges qu'il était déjà passé par là. Confier Kyoko à Ryugi était sans doute la pire des idées qui lui étaient venu à l'esprit : Logan aurait surement parfaitement pu faire l'affaire, mais non, il a fallu que Ryugi veuille jouer les héros. Baka. Le voilà donc responsable de l'éventuelle mort... Non, il ne fallait surtout pas penser à cela. Elle se réveillera. Elle se réveillera.

Trois mots qui occasionnèrent quelques larmes au coin des yeux du petit coordinateur. Quelques gouttes de ce liquide transparent qui s'ajoutèrent aux gouttes de sang laissées par la demoiselle aux cheveux bleus. Il n'avait pas encaissé le fait que Jasper, LE Jasper, lui ait dit qu'elle ne se réveillerait pas. Comment pouvait-il dire cela? Comment pouvait-il croire une seule seconde que son repos était éternel? Ryugi n'arrivait pas à y croire, et commençait à douter. Non. Non, il ne fallait pas. Non, il ne fallait pas qu'il se mette à douter de la sorte. Ryugi devait en être convaincu. Le mieux qu'il puisse faire, c'est serrer les dents et prier, tout en courant et en essuyant ses larmes. Il n'aurait jamais du. Il n'aurait jamais du le laisser avec elle... En même temps, il ne pouvait pas savoir. Il ne l'a su que lorsqu'il était trop tard. Impuissant devant la situation... En tout cas, le seul point positif, c'était que Ryugi avait cessé de chercher l'infirmerie, certes continuant à courir, mais ses pensées étaient focalisées sur tout autre chose. Et c'est là que le miracle si fit. Kyoko se réveilla alors, stoppant net le petit garçon dans sa course idiote et infinie. Sauf que le sol était glissant, que Ryugi rata son freinage et partit tête la première dans le mur le plus proche. Un accident dans le métier...


"Est ce... Est ce que ça va aller? T'es sure? J'm'inquiète, tu sais... Bon, je te fais confiance."

Cela se voyait que non. Largement. Il était évident qu'elle ne pourrait pas y arriver toute seule. Ryugi avait parcouru en long, en large et en travers les couloirs de ce batiment sans jamais trouver l'infirmerie, il était évident que dans son état, Kyoko ne pourrait pas aller bien loin. Cependant, Ryugi savait aussi que le match n'était pas encore totalement en leur faveur, et il serait surement bien plus utile là bas qu'ici. Deux choix s'offraient à lui, rester avec elle jusqu'au bout ou bien la laisser à son sort? Le petit garçon n'était pas convaincu du tout, cependant, il préféra partir. Voir les dragons, voir ses pokémons, voir comment se déroulait le combat sans lui... Bon, c'était décidé, Ryugi retrouva le chemin de l'arène de la salle 3, pour ce combat qui l'attendait. Ou pas. Parce que Ryugi s'était reperdu dans les couloirs. Certes, le petit garçon pensait qu'il suffirait de suivre les traces de sang pour remonter sur ses pas, un peu comme le Petit Poucet. Sauf que voilà, le Petit Poucet avait pris comme chemin une ligne droite, quoiqu'un peu sinueuse, mais tout de même.

Là, Ryugi se retrouva plusieurs fois à des intersection avec beaucoup de sang des deux côtés. Comment avait-elle pu se réveiller après une telle hémorragie? Ryugi n'en savait rien, mais tout ce qu'il savait, c'était qu'il tomba sur l'infirmerie. Ah mince. Pourquoi n'était-elle plus à ses côtés? Le boulet. Il fallait faire autre chose. Il fallait retrouver la trace de cette salle... Mais Ryugi eut une idée. Encore désobéir aux règles, et sortir un autre pokémon. Le seul qui avait un flair suffisant pour retrouver la trace du lieu de combat. Le seul... Qui à peine sorti fonça droit sur Ryugi en lui infligeant une bonne décharge. Jaloux de ne pas avoir été choisi, puisque le petit coordinateur avait pris ses deux dragons pour cet évènement. Bon, ben... Une fois remis de ses émotions, Ryugi grimpa sur le dos de Luxray avant de lui demander de suivre justement l'odeur de la rosette. Qui combattait en ce moment même... Et très vite, Ryugi se retrouva devant le bon couloir. Rappelant le pokémon de foudre dans sa pokéball, le dragonnier refit surface dans cette arène... En criant.


"Elle se réveillera! Elle finira par se réveiller un jour! J'irai la chercher au fin fond des enfers s'il le faut!"

Ryugi entra d'un pas lent et déterminé, serrant dans ses mains les deux pokéballs de Kyoko. Il était fort probable que tout le monde pense que Ryugi parlait de la demoiselle aux cheveux bleus, cependant, celle dont Ryugi parlait était dans une chambre d'hôpital à Celestia, et seul Jasper savait de qui le petit coordinateur venait de parler; toutefois, les pensées de Ryugi s'appliquaient aussi à Kyoko. Sa voix avait bien résonné dans toute la salle, c'était parfait pour une entrée bien théâtrale. Mais Ryugi se dirigea vers ses camarades. Il fallait faire un briefing très rapide, que Ryugi sache ce qui c'est passé. Cependant, les deux dragons vinrent vers Ryugi... Et Ryugi comprit tout de suite ce qui leur est arrivé. Un autre vent Glacé... Draco ne tenait presque plus en lévitation, mais elle pouvait encore frapper. Quel idiot. Ryugi avait pensé à prendre ses pokéballs, mais pas ses objets de soin... Il fallait encore qu'elle tienne, quelques minutes. Ryugi parla alors à voix basse, de sorte de n'être entendus que par ses coéquipiers.

"Merci d'avoir tenu jusque là, Logan, Karine. Elle semble aller mieux et nous rejoindre dans peu de temps, il faudra prier pour qu'elle aille mieux. bien vite. Sinon, qu'est ce qui s'est passé... Un Vent glacé de ce Givrali? Il faut vite y mettre un terme... Enfin..."

Ryugi fit un signe de la main, et Draco retourna à son poste. Elle était certes complètement essoufflée, toutefois, une légère lueur brillait encore dans ses yeux. Elle était encore prête à combattre. Cependant, Ryugi eut une bien jolie surprise en voyant le pokémon du maître des plantes. un Caratroc, mais pas n'importe lequel. LE tsubotsubo shiney qui lui avait donné tant de mal la dernière fois. Cela rappelait de très bons souvenirs au petit garçon, qui le chassa vite de sa tête. Quoique... Il y avait tout de même un lien assez étrange entre le maître des plantes et son pokémon. L'état des deux êtres était intimement lié psychologiquement. Ryugi savait que s'ils parvenaient à abattre ce Caratroc, la tête pensante de l'équipe adverse tomberait et le reste suivrait. Mais voilà, Ryugi savait aussi, pour l'avoir affronté, que rien ne pouvait rentrer à l'intérieur de cette carapace d'acier. Cependant, si le lien était aussi fort entre le pokémon et le maître, il marchait aussi dans l'autre sens : Abattre le maître pourrait certainement aider à abattre la forteresse vivante... Et Rygui reparla à voix basse.

"Oui, je le connais, ce Blackthorns. Nous nous sommes déjà affrontés par le passé. Et son Caratroc m'a donné beaucoup de fil à retordre. Ce pokémon est extrêmement résistant. Je sais très bien comment il marche. Donc, pour l'instant... la meilleure chose à faire, c'est l'ignorer. Si on abat les autres, on pourra se concentrer quatre fois plus sur lui. Et vous savez qui viser."

Inutile de donner d'autres informations pour le moment. Après tout, s'il parlerait trop, cela empièterait sur leur vie privée au dragonnier et au maître des plantes. Mais pour l'instant, il était vrai que, tant qu'on laissait le pokémon tank tranquille, ce dernier ne ferait rien de bien méchant... Enfin, c'était ce que pensait le petit garçon. Qui finalement, décida de reparler à voix suffisamment haute pour que tous les adversaires l'entendent. Après tout...

"Bah alors, sont où Dotaitos et Fushigibana, Blackthorns? Tu préfères laisser ta chère Tsubo se faire écraser comme je l'ai fait la dernière fois? =D"


_________________


Dernière édition par Ryugi Tamashi le Mar 2 Mar - 00:53 (2010); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité
MessagePosté le: Ven 26 Fév - 22:52 (2010)  Publicité -->






PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Kyoko Miya
MessagePosté le: Lun 1 Mar - 01:08 (2010)  Salle 3 --> Répondre en citant

Hors ligne
Participants
Participants


Inscrit le: 27 Oct 2009
Messages: 177
Localisation: Oise
Forum d'origine: Master Poké

Elle observa la fumée s'élevait doucement vers les cieux, insouciante du brouhaha habituel qui l'entourait. Tout cela l'exaspérait et lui donner une envie subite de tout laisser tomber, grimper sur le dos de son ami et partir loin. Quitter cette société oppressante et cette agitation était un vœu cher mais la jeune femme savait pourtant qu'elle n'en couperait pas. Après tout, n'était-ce pas autant en tant que dresseuse qu'en tant qu'agent que Kyoko était ici ? Malheureusement, elle ne pouvait pas toujours suivre ce que lui dictait ses instincts et son esprit déranger par les effluves de l'opioïde. Et il avait fallut en plus de cela qu'un incident survienne lors de leur combat. Elle se souvenait encore parfaitement de chaque secondes vécues lors de l'éboulement.
La jeune femme n'avait pas fumée ce jour-là.
Toujours aussi solidement attaché à sa dresseuse, Ridley avait été là pour la protéger et lui permettre de s'en sortir indemne. Quelques blessures superficielles, fumée de poussière ingérée; pourquoi s'en soucier ? Certains participants par contre avaient subis des coups parfois quasiment mortels et les décombres étaient imposants dans la majorité du bâtiment. La jeune femme avait alors revêtue son habit d'agent et avait participé aux fouilles, aidant plusieurs personnes à s'en sortir vivant.

Elle n'avait pas fait cela par bonté d'âme. Simplement, c'était son travail.

Sept jours plus tard, les hostilités furent de nouveau ouvertes. Peu intéressée par la compétition - son peu d'ardeur pour le combat s'était endormi après l'incident - la jeune femme avait jeté un bref coup d'œil au tableau - son équipe était sensiblement la même à un détail près - et s'était dirigée d'un pas las vers la salle tout en jonglant avec son briquet, se décidant finalement à fumer quelques instants pour faire passer le temps et se détendre. Il lui importait peu que ses réflexes soient moins aiguisés qu'à l'habitude, ce n'était qu'un match après tout. Certes, l'esprit d'équipe était important pour certains... Pas pour elle. Kyoko avait un ordre des priorités bien à elle et cela ne risquait pas de changer. Du moins pour le moment. Arrivée la première sur les lieux, la jeune agent alla tout naturellement glisser le long d'un mur, rejetant devant elle un nouveau nuage de fumée qui emplit l'air avant de s'évaporer lentement... De la même façon, ses yeux saphirs se perdirent dans un océan de simplicité et elle savoura avec goût ce moment de parfaite détente. Dans ces instants, tout semblait si facile que la jeune femme aurait aimé que la drogue coule librement dans ses veines de façon permanente.

Afin de ne pas avoir à se réveiller, rêver éveiller de cet autre monde, si doux et parfait en comparaison avec celui dans lequel elle luttait.

Cet instant fut éphémère comme tout le reste. Des bruits de pas résonnèrent à sa droite, l'extirpant d'un sommeil factice bien que tout aussi réparateur. La jeune femme croisa alors le regard rubis de l'un de ses compagnons et comprit que la récréation était terminée; il n'était pas question de donner un mauvais exemple aux plus jeunes. Même si elle ne se souciait pas du chemin que se traçait ceux qui l'entourait, elle ne désirait pas être responsable de leurs maux. Chacun était libre d'agir comme bon lui semblait tant qu'ils ne dépassaient pas les limites du déraisonnable et de l'intolérable. L'avait-elle fait en se procurant la drogue ? La jeune femme s'en fichait bien, ils ne pouvaient pas comprendre à quel point elle en avait besoin pour pouvoir survivre dans ce monde de fou. Un large sourire éclaira son visage. Tirant une dernière dose d'héroïne, Kyoko écrasa la cigarette sur le sol et se redressa tranquillement, l'air de rien. Après tout, de nombreux jeunes fumaient, non ? Seul l'odeur différait, mais il fallait pour cela la connaître d'avance. Il y avait peu de chances que ses camarades sache ce qu'était la différence entre ces deux odeurs. Alors qu'elle saluait d'un sourire soi disant chaleureux le rouquin, ses yeux saphirs glissèrent le long de la surface de combat, se posant un bref instant sur la silhouette de l'un de leur adversaire. Apparemment, le célèbre membre de la ligue était le premier arriver. Mais elle se détourna rapidement, trop détendue et sereine pour arriver à se focaliser sur quelque chose. La jeune femme s'éloigna de quelques pas tandis que d'autres participants arrivaient à leur tour. Sa main effleura la plus précieuse des pokeballs qu'elle possédait, le bouton fut actionné. Imposant, sans craintes ni rage dans ses yeux saphirs, le dragon de feu apparut face à sa dresseuse, plongeant automatiquement son regard dans le sien. Il ne lui fallut que quelques secondes pour comprendre dans quel état était sa dresseuse.
Il n'eut aucunement le temps de protester. Les combats reprenaient.

La drogue peut parfois avoir des effets inattendus. Farceurs, destructeurs ou rieurs; la jeune femme les connaissaient bien.

Ce fut l'esprit embrouillé que le combat commença. Tout du moins pour les autres.
Le bruit la dérangeait, chaque murmures qui parvenaient à ses oreilles la rendait nauséeuse. La jeune femme aurait voulue fuir loin de tout ce bourbier, mais désormais son unique ami combattait pour elle. Perdue dans un brouillard de sensations confuses et dérangeantes, elle ne vit pas les silhouettes des créatures se démenaient et les mots ne vinrent pas. Déstabilisé, Ridley ne sut que faire et réagit par instinct lorsque son gracieux trajet croisa celui de la raie aquatique. Ses griffes pourfendirent la chair avant qu'il ne se retire en une révérence, tournant le dos au combat pour la voir. Il comprit en fixant les yeux absents de sa dresseuse qu'elle n'était pas encore en état de le mener à la victoire. Et les mots durs glissaient sur son corps comme s'il avait été fait d'eau, la jeune femme ignorant superbement ses coéquipiers. Kyoko n'avait simplement pas compris qu'ils s'adressaient à elle, flottant dans un monde onirique sans haine ni souffrances. Un état pour le moins instable mais aussi si doux... Ne jamais se réveiller et tout oublier était son souhait le plus cher.

Ce fut le goût métallique et la douleur dans sa poitrine qui força la jeune femme à retourner dans le monde où elle vivait. Des maux bien familiers venaient de l'étreindre, mais ce fut quelque chose d'atypique qui vint la frapper, alertant par la même occasion ceux qui l'entourait. Toussant sans arriver à se calmer, du sang vint ternir ses mains, quelques gouttes se frayant un chemin jusqu'au sol. Un vertige la fit glisser vers les pentes de l'inconscience en apercevant le liquide qu'elle craignait et elle toussa de nouveau, jusqu'à ce qu'on la rattrape avant qu'elle n'ait atteint le sol. Encore assommée par les effets de la drogue et par cette subite crise, la jeune femme resta silencieuse, posée sur le dos d'un pokémon qui n'eut aucun mal à la soulever au vu de son poids plume. Elle crut entendre le jeune rouquin parler à d'autres et ressentit la caresse des naseaux de Ridley. En voyant son état, le dragon de feu n'avait pas put rester sans rien faire et était revenu auprès d'elle. Ne t'en fais pas, ça va aller... Retourne à leurs côtés, Ridley. C'était plus un murmure que des paroles. En un grognement inquiet, son compagnon céda et étira ses ailes, retournant se confronter aux autres créatures, accompagné du Draco à la peau rosée. Un léger sourire fleurit sur ses lèvres, ses yeux saphirs se fermèrent d'eux-même alors qu'ils quittaient rapidement la salle. Les minutes suivantes, elle ne s'en rappelait pas, perdue dans un dédale de pensées, essayant de tirer elle-même au clair ce qui venait de se dérouler. Alors que le jeune garçon se rapprochait enfin de l'infirmerie, ses yeux se rouvrirent sur un effrayant constat. Ses mains se posèrent sur les épaules du Charmina, se redressant tout en reprenant contenance.

« Je sais où se trouve l'infirmerie et je me sens mieux. Retourne vite au combat Ryugi, ils vont avoir besoin de toi là-bas ! »

Elle rendit sa voix la plus convaincante possible, glissant d'elle-même le long du dos du pokémon afin de lui prouver sa bonne foi. La jeune femme réussit à le convaincre, n'ayant plus de problèmes d'équilibres - qui étaient causés par son hématophobie - et observa sa silhouette aux cheveux flamboyants disparaître à un embranchement.
Rassurée, la jeune femme soupira avant de glisser sa main dans la poche de sa veste. Elle en tira une seringue et ne tarda pas à injecter son contenu dans ses veines. Une fois fait, l'objet termina sa course dans une poubelle et elle s'adossa au mur, reprenant son souffle tout en épiant les alentours pour ne pas alerter un infirmier passant par là. Elle toussa un peu, constatant avec joie que le sang ne ternissait plus ses doigts. Tout en se redressant et en prenant la même direction que le jeune homme - tout en marchant beaucoup plus lentement - Kyoko se perdit de nouveau dans ses pensées, méditant sur ce qui s'était passé.
Dans tout les cas, le constat était rapide : elle ne crachait plus de sang, son cœur n'était plus douloureux. Et si cette toux était due à la drogue dont elle ne pouvait plus se passer alors la jeune femme ne pouvait pas prendre le risque que des médecins le découvre. Beaucoup trop dangereux, autant pour sa carrière que pour sa tranquillité. Qui sait ce que ces médecins seraient tenté de faire ? Elle tenait beaucoup trop à l'héroïne, il lui semblait inconcevable de vivre sans. Tant pis si cela lui faisait cracher un peu de sang par moment, elle préférait cela à souffrir continuellement des blessures causées à son épaule.

Perdue dans ses pensées, il lui fallut quelques minutes pour se rendre compte de l'endroit où elle se trouvait. Le hall. Elle avait due bifurquer au mauvais endroit, ne connaissant pas les lieux. Mais en partant d'ici, tout se simplifier. Il ne lui fallut pas longtemps pour retourner dans la salle du combat. Un instant, la demoiselle resta près de la porte, à l'écart, observant les pokemons se battre et leurs dresseurs vociféraient des mots qu'elle préféra oublier immédiatement. Le bruit et cette violence mesquine à travers les paroles lancées l'irrita un peu plus bien qu'elle n'en montrât rien, préférant plutôt croiser le regard de son compagnon pour le rassurer. Après quelques instants d'égarement, la jeune femme entra enfin dans la salle, se dirigeant sans se presser vers ses alliés, agitant la main vers d'un geste las avant de l'accompagner de quelques mots. De purs mensonges, mais qui s'en souciait ?

« Ça va fausse alerte, je vais bien. »

D'un air désintéressé, la jeune femme se rapprocha du terrain de combat, écoutant d'une oreille les quelques effusions de paroles. L'irritation grandit en son sein. Elle n'en montra rien. Lorsque les derniers mots fusèrent, elle se tourna enfin vers les personnes présentes, prononçant quelques mots d'une voix presque désabusée, cachant l'agacement qui pointait le bout de son nez.

« C'est dans vos habitudes de vous lancer des piques pendant un combat ? C'est agaçant. Réglez vos comptes après, ce serait plus judicieux. »

Peu intéressée par la suite, la jeune femme plongea son esprit dans le combat qui se déroulait, essayant enfin de prendre pleine contenance et de s'intéresser au combat. Qui avait d'ailleurs bien progressé depuis le début.


_________________
Nous sommes ici pour croire, croire que l'on meurt ce soir


Present'
Revenir en haut
Jasper Blackthorns
MessagePosté le: Mar 2 Mar - 19:04 (2010)  Salle 3 --> Répondre en citant

Hors ligne
Staff MP
Staff MP


Inscrit le: 01 Sep 2009
Messages: 218
Localisation: Sur MP XD
Forum d'origine: Master-Poke &amp

L'irritation continuait de croître et ses iris étincelèrent de colère. Ce n'était pas dans ses habitudes de s'emporter ainsi, mais la raison en valait la peine. Que l'on parle de sa nymphe alors qu'il savait que tout était perdu, que l'on lui fasse des reproches sur l'attitude qu'il avait préservé depuis plusieurs années, sept, s'il se souvenait bien, et que l'on se moque de lui ouvertement ne l'aidaient pas à demeurer de glace. Les railleries du rouquin le rendaient de plus en plus agressif. À croire que s'il continuait sur cette voix, Jasper risquerait de perdre tout le self-control qu'il lui restait et il ne se gênerait pas pour lui sauter à la gorge et engager un affrontement direct. Et ce, même s'il savait au fond de lui-même que cet écart de conduite ne ferait que le rendre plus similaire à son frère. Dans d'autres circonstances, cette similitude l'aurait fais frissonner de dégoût et de honte. Dans d'autres circonstances seulement.
Néanmoins, il ne put s'empêcher de s'étonner en voyant Kioshi se mettre de la partie, lançant à son tour une réplique cinglante à leur adversaire commun. Les esprits s'échauffaient et la tension grimpait, et ce n'était pas le combat opposant les créatures qui en était l'unique cause. Les poings toujours serrés par la rage et les traits de son visage étirés dans une expression des plus mauvaise, le champion décocha un rictus sans joie au jeune homme, ironiquement surnommé " Poils de Carotte ". Lui faire la morale n'était pas son but premier, mais le faire taire, si. Il tressaillit et se renfrogna davantage lorsque son opposant relança la discussion sur " elle ". Sans doute ne savait-il pas de qui il s'agissait, mais dans tous les cas, il profitait pleinement de cette faiblesse et des effets que cela avait sur le maître des plantes. S,il avait eu des manches longues, Jasper les aurait très certainement retroussé, signifiant qu'il était prêt à s'engager dans une lutte avec le roux, non pas comme spectateur mais comme participant. Sa Tsubotsubo n'avait pas besoin de recevoir d'ordres pour agir intelligemment. L'expérience et les longues années passées aux côtés de son dresseur lui avaient permises d'atteindre une pleine autonomie et une capacité de réflexe plus accrue que la norme. Loin d'être une stratège, la petite tortue savait néanmoins où placer les intérêts de ses coéquipiers.

" Shuuuuckle! " La Caratroc avait assisté en retrait aux multiples assauts: les filaments électrifiés qui s'étaient enroulés autour du fennec de glace, la charge du rongeur violet qui s'était soldée par deux coups de pattes, l'étrange danse du canard bleu qui se heurta lui-même au passage plutôt que d'atteindre un adversaire, le vol rapide du Charizard et son impressionnant coup de griffes et la tortue aquatique qui s'était trémoussée devant le reste de la bande. Cette dernière technique fit naître quelques interrogations dans les minuscules yeux noirs de la compagne de Jasper; elle trouvait ça comique, mais ne savait pas ce que cela ferait de plus. Elle couina doucement et frappa le sol de ses pattes avant d'enclencher elle-même sa phase défensive. Ses membres se rétractèrent et en une fraction de secondes, il ne resta plus que sa carapace scintillante de visible. Des nuages de vapeur argentée jaillirent de tous les trous existants et bientôt, les volutes s'étalèrent jusqu'au Nidoran et au Glaceon. Les deux bêtes furent enveloppées par le voile l'espace de quelques instants, puis le tout se dissipa dans l'air. Tsubo' choisit ce moment pour réapparaître. Il était difficile pour elle de faire quelque chose d'utile en sachant que sa force était tout sauf extraordinaire. " Uuuuu! Shuu! " Elle se mit à encourager le dernier attaquant; il semblait bien que la foudre condensée avait hautement affecté la vitesse d'exécution du Givrali. Néanmoins, il se montra apte à réinstaller un climat plus froid et à envoyer une rafale de poudreuse et de glace en direction du groupe adverse. De quoi remonter le moral des troupes, déjà bien bas à cause des pertes. " Shuck! Shuck! Shuuuckle! "

Jasper ne porta que peu d'attention à sa tendre alliée. Il était entièrement concentré sur l'insolant rouquin. L'heure était au règlement de comptes, même s'ils ne se connaissaient pas. À vrai dire, s'en prendre à un parfait inconnu ne lui était pas coutume, sauf lorsqu'il prenait un coup de trop et que l'on tentait de lui voler la femme qu'il draguait. Là, il pouvait se laisser emporter. Seulement... Un nouvel élément venait de se réintroduire dans le tableau; Ryugi était de retour. Le gentleman fronça les sourcils et ramena l'une de ses mains à sa ceinture. Se faire rappeler la défaite qu'il avait subi lorsqu'il avait rencontré pour la première fois le dragonnier était déplaisant. Écraser le gamin avec les deux concernées devenaient d'ailleurs excessivement tentant. Tout en s'assurant que ses coéquipiers s'en sortiraient sans mal s'il les délaissait quelques instants, Blackthorns s'avança vers les deux personnes qui ne cessaient de le provoquer. Évidemment, il préféra contourner l'aire de combat plutôt que de la traverser; les risques de se faire atteindre par une quelconque attaque étaient un peu trop élevés à son goût. Il s'arrêta à une distance respectable de ses antagonistes et il décrocha la ball de sa Fushigibana. Elle était moins imposante que Dotaitos, mais elle pouvait faire autant de ravages, voire davantage. Il suffisait simplement de titiller un peu son humeur et de lui faire comprendre que les humains qui se trouvaient devant elle pouvaient être considérés comme des êtres nuisibles et elle se laisserait aller sans soucis.

" Toi, poils de carotte, tu vas te taire. Si tu tiens à ta petite tête, tu ferais mieux de ne pas évoquer à nouveau le sujet. Surtout qu'il ne te concerne pas. "

Il pesait chacun de ses mots, pour se faire comprendre et pour montrer qu'il ne plaisantait pas. Il était prêt à cogner pour éviter de voir sa douleur empirer. Son regard brillant de colère se darda ensuite sur le petit garçon aux cheveux rouges et il fit un pas dans sa direction.

" Ne me tente pas, Ryugi. Tes pokemons et toi-même ne valent rien contre Fushigibana ou Dotaitos. Tu ne connais que Nassy, Utsoboto, Daatingu, Foretosu et Runpapa. Tu ne sais absolument pas de quoi mon élite est capable. Alors tu te tais et... "

« C'est dans vos habitudes de vous lancer des piques pendant un combat ? C'est agaçant. Réglez vos comptes après, ce serait plus judicieux. »

Jasp' sursauta légèrement, reconnaissant parfaitement la voix qui venait de l'interrompre. Il se retourna à demi pour toiser la jeune femme. Elle ne devrait pas être ici. Elle aurait mieux fait de rester là-bas, dans un endroit où elle aurait reçu les soins adéquats, et ne jamais revenir. Il l'étudia avec le même regard sévère avant de se retourner vers Logan et Ryugi.

" Tu pourrais tout aussi bien ne pas t'en mêler et partir. T'es pas en état de poursuivre ce tournois et t'as pas à nous dire quoi faire. Si je veux régler ça ici, je ferais ça ici. " Il rattacha sa ball à sa ceinture et il se rapprocha du rouquin, les poings toujours crispés. " Tu m'attendais, me voilà. T'as l'air plus chétif de près que de loin. On te croirait presque menaçant. J'suis certain que tu gueules plus fort que tu ne frappes. "

(Je précise juste que Rouquin, Poils de Carotte et le Roux = Milo XD ; Ryugi, lui, c'est dragonnier, le gamin aux cheveux ROUGES et Ryugi.)

_________________
" Ma nymphe, je ne drague pas les autres filles. Je socialise. "
Revenir en haut
Kioshi Nelu
MessagePosté le: Jeu 4 Mar - 23:19 (2010)  Salle 3 --> Répondre en citant

Hors ligne
Staff MP
Staff MP


Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 172

{Je suis d'avance désolé pour ce post, mais je n'ai pas beaucoup de temps... Entre TPE et tests u_u...}



La situation échappait complètement au garçon qui ne parvenait à comprendre les réactions de chacun. Ne connaissant aucun détail de l'histoire qui semblait être l'origine du conflit, il ne parvenait ni à en cerner les enjeux, ni à en véritablement comprendre le sens. Il s'agissait apparement d'une femme que Jasper aurait séduite... Et qui semblait endormie, ou pire encore... Le fait qu'ils ne cessent de répéter qu'elle ne se réveillerait pas semblait plutôt supposé une sorte de comas. Mais comment en être sur ?! Le garçon préférait rester en dehors de l'histoire de peur de ne faire qu'empirer la situation.
Mais le rouquin était vraiment désagréable et malgré le fait qu'il ne semblait en savoir d'avantage que Kioshi, il se permit d'en parler n'ayant évidemment d'autre but que de faire dégénérer la situation. C'était pour cette raison que le garçon n'avait pu s'empêcher de lui lancer une réplique.
Un regard envers son coéquipier lui permit de voir que celui-ci peinait de plus en plus à se controle. Les poings serrés, le regard menaçant, il n'en fallait plus beaucoup pour que le maître des plantes n'aille combattre en personne. Et ce qui devait arriver arriva bien vite, lorsqu'après s'être assuré que sa Tsubo pourrait s'occuper du combat, il contourna l'aire d'affrontement pour se rendre du côté adverse...

... Suivit bien évidemment du regard par Kioshi qui craignait que tout cela ne dégénère... Une menace fusa, mais en somme, ce n'était rien de bien surprenant en vue de la situation. Kioshi eut ensuite un instant de flottement, se demandant à quels pokémons chacun de ces noms pouvaient faire allusion. Mais la voix qui interrompit Jasper le sortit également de ses pensées. Son regard se posa sur la demoiselle qui était enfin revenue de l'infirmerie. Elle n'était pas en pleine forme, cela se voyait, mais elle semblait tenir debout sans problème et sa voix se faisait ferme. Et ses paroles se firent justes. L'espace d'un instant, le blondinet eut le fol espoir que la jeune femme avait réussit à raisonner les trois personnes qui se jaugeaient à présent d'un regard noir. Mais cette illusion fut vite détruite par la réponse du protecteur de la flore qui ne semblait apparement pas voir la chose du même oeil.
Il resta ensuite quelques secondes à contempler la scène, Jasper à seulement quelques centimètres de Logan et une envie de le frapper presque palpable. Et même si intérieurement Kioshi avait bien envie de voir le rouquin prendre une raclée (oui, soit il est calme, soit il est vraiment énervé ; y'a pas de juste milieu avec lui...), il savait très bien que d'une part cela ne résoudrait rien ; et que d'autre part il risquait également la disqualification.

Faisant rapidement le tour de l'arène, il se rapprocha du groupe de trois, posant inconsciemment la main droite sur son arme de service. Il n'était pas vraiment taillé pour empêcher Jasper de combattre, mais une telle arme pourrait en revanche l'aider dans ce sens là...

« Essayons de garder notre sang froid... Tous autant que nous sommes ! »

Ses paroles ne trompaient personne : il était évident qu'il brulait de désir de voir ce rouquin se prendre la correction méritée, mais son message était clair et il n'en démordrait pas.
Il suffisait désormais d'espérer que les différents partis se montreraient résonnables...


_________________
Revenir en haut
Milo Jô
MessagePosté le: Ven 5 Mar - 00:52 (2010)  Salle 3 --> Répondre en citant

Hors ligne
Participants
Participants


Inscrit le: 27 Oct 2009
Messages: 79
Forum d'origine: Master Poké

[Dur dur d'avoir à réagir à tout ce qui s'est dit xD !]

Les choses prenaient une tournure vraiment étrange dans cette salle 3 où se déroulait le combat auquel prenait part Milo. Oh, il ne pouvait pas dire qu’il n’y était pas en partie pour quelque chose, mais il y avait quand même une drôle d’accumulation qui renforçait cet effet de tension clairement palpable. Cependant, l’ex-Magma se sentait à l’aise, très à l’aise dans ce climat difficile qu’il aimait entretenir. Toutefois, le reste il ne pouvait pas le prévoir… L’échange animé entre Jasper Blackthorns et Ryugi Tamashi laissa flotter un certain scepticisme entre les autres présents. Que dire à ce sujet ? Cela semblait important et difficile à évoquer pour eux. Les autres firent par conséquent ce qu’il y avait de mieux à faire, en maintenant le silence et en observant avec plus ou moins de décence les concernés. Mais le fait de voir le membre de la Ligue si affecté demeurait perturbant et intéressant aux yeux de notre roux. Son attention fut toutefois détournée par le blondinet qui n’avait visiblement pas apprécié son regard. Tant mieux à dire vrai, parce que Milo, c’était tout dans ce type qu’il n’aimait pas. En réponse à sa remarque, il lui adressa un large sourire moqueur et suivit ensuite des yeux ceux qui se déroulait au centre de la salle où les pokémons continuaient à combattre, car c’était pour ça qu’ils étaient là, après tout.

L’équipe de Milo ne s’en sortait pas trop mal, finalement, même si elle rencontrait un puissant obstacle dans le pokémon de Glace adverse. Mais il n’y avait aucune raison de baisser les bras car peu à peu le nombre d’adversaire diminuait. Pendant ce temps, la gueule d’ange répliquait une nouvelle fois. Il était facile à atteindre, décidément, et Milo en était d’autant plus satisfait. Il releva légèrement sa casquette, pour pouvoir révéler son regard saphir et toisa l’autre dresseur, tout en déclarant :

- Ils s’en portent très bien, je te rassure.

La raillerie était flagrante, et il délaissa le blondinet pour observer une nouvelle fois Jasper qui souffrait clairement de l’évocation de Ryugi. Comme quoi, ce grand homme n’était pas intouchable et en tant qu’adversaire de combat, toutes les occasions étaient bonnes à prendre, et, voyant que l’homme était à fleur de peau à ce sujet, Milo ne se gêna pas pour émettre une première remarque. Le dénommé Kioshi riposta alors et notre roux se contenta de hausser les épaules. Ce n’était pas à lui qu’il s’adressait, pourquoi il se sentait obligé d’ouvrir sa gueule ?

- Qui t’a dit que je n’étais pas dans le match ? Je sais faire plusieurs choses à la fois moi, et je ne savais pas qu’il était interdit de… discuter… avec ses adversaires. Il ponctua sa phrase d’un sourire ironique, tout en accentuant le terme « discuter » qui n’était sans doute pas totalement adéquat.

Et puis, ses pokémons n’avaient pas besoin d’être forcément guidés. Milo avait sciemment choisi Tengalice et Akwakwak car il les savait intelligents et ne doutait pas de leur capacité d’adaptation en plein combat. Il les surveillait toutefois toujours du regard et n’hésiterait pas le moins du monde à intervenir si besoin. Seulement, dans l’immédiat, il ne pouvait pas faire grand-chose, son pokémon aquatique était confus et il était clair que ce dernier faisait de son mieux pour combattre cet état mais ce n’était pas chose évidente. Et puis Kyoko, la jeune dresseuse aux cheveux bleus et au comportement étrange fit un malaise. Comme ça. Personne ne s’y attendait et Ryugi réagit avec une étrange maturité. Il fit apparaitre un Charmina qui transporta la jeune fille et le trio improvisé partit à la recherche de l’infirmerie, laissa planer un étrange silence dans la pièce.

Deux personnes en moins. Deux pokémons sans dresseur. S’il avait confiance dans le pokémon de Ryugi qui semblait plus alerte et lié de manière forte à son dresseur, Milo n’avait aucune idée sur la façon dont le pokémon de Feu allait réagir à l’absence de sa propriétaire. Cette dernière avait été étrange, comme absente durant tout le début du combat, mais son Dracaufeu faisait preuve d’une vivacité hors du commun. L’ex-sbire ne pouvait qu’espérait qu’il lui obéisse un minimum, ou que sa dresseuse arrive le plus vite possible… mais vu l’état dans lequel elle était partie, ce n’était pas dit.

- Bon… Karine, c’est à nous de jouer. Lança-t-il à la jeune dresseuse restante dans son équipe. Celle-ci était toute jeune et éternellement silencieuse, mais il ne pouvait qu’espérer qu’elle ne le lâche pas.

D’un coup d’œil, Milo essaya de faire comprendre à son pokémon l’attaque qu’il attendait de lui mais n’était pas certain que le message soit bien passé… L’Akwakwak demeurait anormalement agité, ce qui n’était pas bon signe… Le Draco de Ryugi, lui, restait d’une efficacité redoutable et réalisa de lui-même une cage-éclair qui tombait vraiment à pic. Emprisonné dans les faisceaux lumineux, le Givrali adverse fut pris de spasmes incontrôlables et sa mobilité était plus que réduite. Mais le Nidoran qu’il était venu encourager au tour précédent, complètement redynamisé, vint porter secours au Givrali et asséna un Double pied plutôt puissant au pokémon dragon du jeune garçon aux cheveux rouges, désormais absent. Le Draco donnait toute son énergie dans ce combat et Milo espérait vivement que la confusion de son pokémon aquatique disparaisse au plus vite… Pour le moment, ce n’était guère le cas et ce dernier bien que luttant contre cette part mise à mal de son esprit se blessa en se frappant avec son propre poing. Cette scène était pathétique mais nul ne pouvait imaginer ce que c’était qu’être sous l’emprise d’une telle confusion. Face à ce constat, Milo soupira :

- Courage vieux, tu peux le faire.

Puis il se tourna vers le Dracaufeu et l’interpella, à tout hasard :

- Dracaufeu, ta dresseuse ne tardera surement pas… En attendant, occupe-toi du Nidoran.


Ce n’était pas son genre de faire trop de manière envers les pokémons, mais il ne pouvait pas pour autant être trop sec avec ce pokémon qui n’était pas le sien et qui faisait un puissant atout dans ce combat. Le Dracaufeu prit quelques secondes durant lesquelles il considéra le jeune homme aux cheveux roux puis opta finalement pour l’écouter et, avec un regard carnassier à l’encontre du petit pokémon mauve, alla le frapper de plein fouet avec ses griffes acérées.

- Bien, c’est exactement ça.

Au quotidien, Milo n’aurait pas réagi de cette manière et ce serait contenté d’estimer que la créature n’avait fait que faire son travail, mais là, il concourrait sous la casquette de Logan Jey et ne pouvait se permettre d’être trop distant. A ses côtés, Karine ne parlait toujours pas, hormis à son Carapuce qui alla réaliser une attaque Mimi-Queue face aux créatures adverses, qui, sceptiques, se laissèrent charmer par la petite danse ridicule du pokémon Eau. Milo n’y aurait pas pensé mais après tout, c’était une bonne stratégie, ainsi, les adversaires étaient plus vulnérables. Mais l’équipe adverse n’allait pas se laisser endormir pour autant et l’expert en Plante fit apparaitre un pokémon que Milo ne connaissait que de nom.. Caratroc. Un pokémon tortue bien connue pour sa résistance. A bien le regarder, ce pokémon, quoiqu’étrangement brillant *surement un shiney* pensa le dresseur, n’avait rien de monstrueux. Mais il fallait tout de même rester sur ses gardes. C’était à un membre de la Ligue 4 qu’il avait à faire. Et d’ailleurs, le Caratroc bleu réalisa une capacité étrange et enveloppa ses alliés dans un fin voile semblable à de légers nuages blancs. Cela ne dura que quelques secondes mais fut très surprenant à voir. Même Milo ne pouvait que le constater. Il ne savait pas vraiment ce dont il s’agissait, cela devait surement être défensif, mais il ne pouvait en dire plus et délaissa la créature. Le pokémon de Glace n’avait pas dit son dernier mot, et bien que paralysé, le Givrali faisait de grands efforts sur lui même pour parvenir à combattre cet état délicat. Il y parvint tant et si bien que surpassant cette paralysie, il réalisa sa redoutable capacité Vent glace... et cela agaça fortement le roux qui sentait venir la nouvelle vague de froid et les dégâts qu’elle entrainerait. Cela ne manqua pas. L’air se fit plus lourd, et un vent gelé vint stopper net les pokémons de l’équipe de Milo, qui se figèrent l’espace d’un instant, ne pouvant que subir le froid saisissant qui était apparu. Les effets se dissipèrent progressivement, mais le Draco shiney avait eu du mal à s’en remettre et peinait grandement à voler. L’ancien sbire grimaça, il ne fallait pas que ce Draco cède. Il était puissant, il fallait qu’il puisse tenir encore un bon moment son équipe espérer gagner. Que pouvait-il faire ?

C’est à ce moment que revint Ryugi, dans une entrée remarquée. Pourquoi était-il dans cet état ? De qui parlait-il, concrètement ? La dresseuse de leur équipe était si mal en point ? Ou bien... ou bien était-ce encore la fameuse « elle » ? Le jeune roux n’en sut rien et se reconcentra sur le combat, mais remarqua que Jasper le fixait avec intensité, comme s’il n’avait pas spécialement apprécié ses remarques. Tiens donc, cette corde était si sensible que cela ? Loin de se laisser impressionné par l’homme qui approchait à grand pas en contournant le centre de la salle, il le fixa avec mépris et attendit qu’il vienne à son niveau. Cela ne tarda pas et l’homme le menaça d’une voix froide qui n’eut pour effet que de faire sourire l’ancien sbire. Que croyait-il ? Qu’en faisant des manières et en lui faisant face ainsi il allait lui faire remballer sa langue. Il croyait mal alors. Mais déjà Jasper s’attarder sur Ryugi qui l’avait interpelé à peine arrivée en évoquant d’autres pokémons qui devaient appartenir au champion. Visiblement, ce dernier devait avoir une sacrée collection car les noms cités correspondaient à des créatures puissantes dans le type Plante. Attendant qu’il achève de parler, Milo voulait répliquer mais une voix les interrompit.

Dans l’entrée de la salle se tenait Kyoko. Elle semblait aller mieux, même si l’on distinguait toujours un peu de sang au niveau de sa bouche et fixait les participants avec un ton de reproche qui irrita Milo. Il fut cependant doublait par Jasper, ce qui l’agaça doublement. Tous semblaient sur le point d’éclater, le malaise était palpable et il suffisait d’un rien pour mettre le feu à la poudrière. Entre nous, Milo n’attendait que ça et observait avec un fin sourire l’homme s’énervait pour tout et n’importe quoi, envers tout le monde. Se rendait-il compte qu’en étant dans un tel état il n’aidait en rien son équipe et amusait la galerie ? Il n’en avait pas l’air... si c’était ça les membres de la Ligue 4, Milo ferait mieux de les suivre de plus près, cela devait être intéressant. Faisant suite aux propos de Jasper, il lança à son tour, à l’encontre de la dresseuse :

- Tiens donc, la belle au bois dormant se réveille enfin ? Après avoir fait ton cirque tu reviens sur terre ? T’as rien foutu de la première partie du combat, heureusement que ton Dracaufeu est plus malin que toi... Et maintenant tu viens nous faire la morale ? Rattrape ton retard dans le match et fais en sorte d’être efficace, plutôt.

Le ton était amplement dédaigneux. Si encore elle avait été une alliée efficace et qui avait réellement mis de l’énergie dans le combat, il n’aurait pas réagi ainsi, mais là, c’était vraiment un comble ! A cause de son inactivité, le groupe avait raté une belle occasion et maintenant elle se permettait de faire des réflexions... qu’elle soit HS, c’était son problème, mais qu’elle l’ouvre, ça non.

Devant lui, le membre de la Ligue raccrocha sa pokéball à sa ceinture. C’était une tentative de menace ? Milo aussi avait d’autres pokémons sur lui, que croyait-il ? Bon... dans les faits ils n’étaient surement pas aussi entrainés que ceux de l’homme qui lui faisait face, mais il pourrait toujours bluffé si nécessaire. Seulement, le lieu était surement mal choisi, et face aux paroles de l’homme, Milo accentua son sourire et glissa sa main sous sa veste noire et se tourna vers Jasper de manière à ce que lui seul voit ce qui s’y cachait : le couteau à cran d’arrêt qui ne lachait jamais le roux. C’était son arme fétiche en tant qu’espion et depuis, il le gardait sans cesse sur lui. Ce couteau avait eu maintes fois l’occasion de servir pour différentes choses... Lorsqu’il fut certain que l’homme voyait bien l’objet, Milo leva sur lui un regard ferme :

- Voyons, Monsieur Blackthorns, vous ne voudriez pas commettre d’imprudence. Ce n’est ni le lieu ni le moment, je pense. Vous voyez très certainement ce que je veux dire.

Sa voix ne trembla pas un seul instant et ses pupilles bleues sous ses mèches rousses ne quittèrent pas une seule seconde le regard de l’homme. Il articula distinctement chaque mot en appuyant sur le nom de l'homme. Les choses étaient claires. Très claires. Il savait bien qu’il n’avait pas la carrure d’un boxeur, mais il y avait maintes façons de se sortir d’un mauvais pas. Sans doute avait-il été naïf de croire qu’un ex-sbire comme lui, recherché tant par les Magma que par les autorités pourraient concourir sans problème à un tel évènement. Il n’était pas du genre à considérer le monde comme rose bonbon et quand la situation le nécessitait, il savait faire en sorte de s’en défaire sans problème. Même si pour cela il devait blesser une vraie célébrité.

- Et puis, vos groupies ne voudraient pas qu’il vous arrive quelque chose... poursuivit-il comme s’il pensait à voix haute.

Il ne faisait certainement qu’accroitre la colère de l’homme et cette situation ou chacun avait envie de passer à l’acte mais se retenait l’amusait. Jasper aurait surement un plus grand problème de conscience que lui à passer aux coups, qu’ils soient de couteau ou de poings. Toujours dans sa volonté grandiloquente de faire le bien, le blondinet intervint alors en s’approchant du groupe de trois qui s’était formé. Milo rangea alors son arme et fit un mouvement de recul, tout en maintenant un sourire hypocrite.

- Mais oui, restons calme, notre saint homme le demande.


Il se retourna cependant une dernière fois vers le champion et lui murmura d’une voix froide :

- Ca vaut mieux.

Ces trois mots sonnaient toujours comme une menace comme si, quoi qu’il se passe durant ce combat, ce qui les opposait eux deux ne s’arrêterait pas là...



_________________

Participe au concours sous le nom de Logan Jey.
Revenir en haut
Karine Opale
MessagePosté le: Ven 5 Mar - 01:13 (2010)  Salle 3 --> Répondre en citant

Hors ligne
Participants
Participants


Inscrit le: 26 Nov 2009
Messages: 40
Forum d'origine: Pokemon adventure

Ce tour ci, aucun KO, rien de spécial si ce n'est un retour. En effet, Kyoko était revenue de l'infirmerie bien déterminée à mettre une raclée à l'équipe adverse. Le combat commence, voyons les détails. . . Le Draco de couleur étrange se concentra et invoqua un éclair sur Givrali. Givrali était bizarre, ile ne bougeait pas d'un pouce, il n'était plus maître de son corps. Ça devait vraiment être bizarre de na pas pouvoir contrôler son corps. Karine ne sait pas comment elle réagirait, ça doit être vraiment frustrant. Le petit Nidoran, pour venger la paralysie de Givrali, donna deux gros coup de pieds au Draco. On a vraiment l'impression que Givrali et Nidoran ont une relation c'est vraiment intéressant. Au tour d'Akwakwak, alors là c'était vraiment plus que bizarre, au lieu d'attaquer les Pokemons adverses, il s'attaque soi même. Comme c'est original mais surtout idiot de faire ça à un moment pareil. On ne devrait pas perdre de temps et ce genre de conneries est à délaisser. De la mutilation... Reprenons courage avec Dracaufeu, en effet ce dernier attaquer efficacement le Nidoran, ça avait l'air vraiment efficace, Nidoran ne tenait presque plus sur ses petites pattes ! De plus, c'était une petite vengeance de Draco car Nidoran l'avait attaqué tout à l'heure. Mon petit Carapuce se faisait passer inaperçue en affaiblissant ses adversaires avec l'attaque Mimi-queue. Le nouveau Pokemon arrivant, Caratroc, avait l'air d'avoir la même tactique de Karine, c'est à dire protéger les siens avant de se protéger soi même. Puis le célèbre Givrali utilisa sa célèbre attaque Vent Glace qui causa bien du souci au Draco. Brrr..! Cependant, ce qui dérangea Karine n'était pas le combat, mais plutôt quelque menbre. Certains reprochaient à X d'avoir fait tel chose, certains se connaissaient et ne semblait pas vraiment ami, certains commençaient surtout à taper sur le système de Karine...


Hum... Excusez moi mais en tant qu'apprentie du Professeur Chen, je me dois de réagir. Sur cet lignée, nous allons perdre ce combat, pourquoi me diriez vous ? Ne voyez vous pas l'ambiance en vous lançant des piques ? Je vous rappelle que nous sommes une équipe et qu'une équipe doit laissez ses différents de coté. Nous devons nous entraîner main dans la main et non nous entretuer. Certes, je ne connais pas l'histoire mais franchement, j'en ai rien à faire. C'est vraiment dommage, car le match aurait pu vraiment être génial si il y aurait eu une bonne ambiance. Désolée d'avoir dit la vérité mais je ne suis pas aussi idiote que certains d'entre vous le pense..


_________________
Ma Card
Revenir en haut
Mister J
MessagePosté le: Ven 5 Mar - 03:16 (2010)  Salle 3 --> Répondre en citant

Hors ligne
Modérateur RP
Modérateur RP


Inscrit le: 01 Sep 2009
Messages: 57

~ Karine utilise un Soda Cool sur Draco S (+60 PV) (PV=66/146) ~
~ Jasper utilise un Anti-Para sur Givrali ~


Nidoran M lance Double pied sur Draco S !
(-28 PV) Touché 2 fois !
PV de Draco S = 38/146

Draco S lance Déflagration sur Givrali !
(-71 PV) C'est super efficace !
PV de Givrali = 8/110

Givrali lance Vent Glace !
(-56 PV) C'est super efficace !
PV de Draco (S) = 0/146
(-14 PV) Ah! Vitesse de Dracaufeu diminue!
PV de Dracaufeu = 55/118
(-15 PV) Ce n'est pas très efficace ! Ah! Vitesse de Carapuce diminue!
PV de Carapuce = 25/82
(-10 PV) Ce n'est pas très efficace ! Ah! Vitesse d'Akwakwak diminue!
PV d'Akwakwak = 45/120

Draco est KO !
Givrali gagne 5122 points d'expérience! (À ajouter sur MP)
Nidoran gagne 20 points d'expérience! (À ajouter sur PA)

Nouvelle vitesse de Dracaufeu = 31
Nouvelle vitesse de Carapuce = 17
Nouvelle vitesse d'Akwakwak = 35


Akwakwak n'est plus confus est lance Surf !
(-17 PV)
PV de Givrali = 0/110
(-38 PV)
PV de Nidoran = 0/66
(-21 PV) C'est super efficace !
PV de Caratroc = 149/170

Givrali est KO !
Akwakwak gagne 3526 points d'expérience! (À ajouter sur MP)
Carapuce gagne 20 points d'expérience! (À ajouter sur PA)

Nidoran est KO !
Akwakwak gagne 1088 points d'expérience! (À ajouter sur MP)
Dracaufeu gagne 1088 points d'expérience! (À ajouter sur MP)
Carapuce gagne 20 points d'expérience! (À ajouter sur PA)

Dracaufeu lance Draco-rage sur Caratroc !
(-40 PV)
PV de Caratroc = 109/170


Carapuce n'attaque pas !
( Karine vient d'utiliser un Soda )
PV de Carapuce = 25/82


Caratroc S n'attaque pas !
( Jasper vient d'utiliser un Anti-Para )
PV de Caratroc = 109/170


_________________
Une question ? Un problème dans la modération, merci de me l'envoyer par message privé.
Avatar by Itah Kanzaki


Dernière édition par Mister J le Ven 12 Mar - 17:48 (2010); édité 2 fois
Revenir en haut
Jasper Blackthorns
MessagePosté le: Mar 9 Mar - 20:22 (2010)  Salle 3 --> Répondre en citant

Hors ligne
Staff MP
Staff MP


Inscrit le: 01 Sep 2009
Messages: 218
Localisation: Sur MP XD
Forum d'origine: Master-Poke &amp

Au moins, ils étaient d'accord sur un point; la demoiselle aux cheveux bleus aurait mieux fait de se taire. Ses paroles ne servaient qu'à envenimer les choses. D'autant plus que Jasper détestait ce genre de morale et qu'il ne supportait pas de recevoir des ordres, surtout lorsqu'il s'apprêtait à se jeter dans une bagarre pour défendre son égo. Il réprima un grognement approbateur en entendant le rouquin s'exprimer, mais se ressaisit rapidement. Il n'était pas censé de rallier à l'ennemi. Ses prunelles lie de vin se braquèrent sur lui, luisante de colère, mais elles ne purent s'empêcher légèrement lorsque son interlocuteur glissa sa main à l'intérieur de sa veste. Le champion contempla la lame pendant quelques secondes, se demandant bêtement si l'acier était véritable ou si ce n'était qu'une vulgaire réplique inoffensive. L'éclat métallique l'emporta sur son questionna et il en conclut qu'un faux mouvement risquerait de lui coûter beaucoup plus qu'une simple défaite. Ses poings se crispèrent davantage lorsqu'il croisa le regard du jeune homme, ses jointures blanchissant à l'extrême, et ses dents grincèrent. " Tu joues sur la politesse, maintenant? " Gronda-t-il, conscient qu'il devrait aussi peser ses mots pour éviter un drame. Jasper n'avait pas envie de se retrouver avec le couteau planté dans la gorge ou de voir l'un des participants être pris pour cible par sa faute. Il secoua sa tête en ricanant lorsque vint la question des groupies. C'était le dernier de ses soucis pour l'instant et ce, même s'il savait qu'une fois de retour sur les routes de sa région natale, il chercherait probablement à assouvir ses sens avec l'une d'entre elles. Combler le manque et la solitude. Il décocha un regard assassin à Kioshi lorsqu'il vint les rejoindre, mais il se força à se calmer. Le maître des plantes n'allait pas laisser l'adolescent être impliquer dans ce genre d'histoire. " Pense pas t'en tirer à si bon compte. " Un simple murmure, destiné au roux et à lui seul. Du moins, il espérait qu'il soit l'unique personne à l'entendre.

" Ça vaut mieux, oui. "

Il repoussa ses mèches sombres loin de son visage et il se recula de quelques pas. Rancunier, le dragueur finirait tôt ou tard par revenir à la charge. Si ce n'était pas maintenant ou après ce combat, ce serait un autre jour, lorsque les événements du tournois seraient déjà loin dans sa mémoire. Jetant un nouveau regard au blondinet, beaucoup plus doux et posé cette fois, Jasp' soupira. Décidément, les hostilités auraient pris davantage d'ampleur que prévu. Lorsqu'une nouvelle voix féminine s'éleva, inconnue jusqu'alors, il esquissa une moue d'agacement. Les femmes semblaient avoir cette manie de vouloir jouer les moralisatrices. Ne pouvaient-elles pas simplement se taire et laisser les hommes régler leurs petits conflits entre eux, tout simplement? Le membre de la ligue n'était pas sexiste  - pas comme sa Meganium, qui lui en faisait souvent voir de toutes les couleurs - mais il y avait des jours où il aurait bien aimé que la gent féminine reste terrée dans son coin. Et en silence. " En tant qu'apprentie du professeur, hein? Sache jeune fille que je suis un membre officiel de la ligue et par conséquent, je connais l'ambiance que peuvent prendre les affrontements. Là, ce n'est plus une question d'équipe, mais d'un ordre plus personnel. " Fin de la discussion. Il avait voulu retrouver son sang froid grâce à l'intervention de Kioshi, mais c'était totalement raté.

Derrière eux, le combat faisait toujours rage. Il y eut une augmentation soudaine de chaleur, puis un grand refroidissement, suivit d'une seconde hausse de température. Voilà un record de variation de degrés de l'air ambiant plutôt surprenant. Quelques cris rauques et grondements se mêlèrent à tout cela et en entendant sa Tsubo' glapir de peur, le champion se retourna vivement. Il déglutit imperceptiblement lorsqu'il avisa la vague d'eau en formation. Ça, ça risquerait de faire mal... Néanmoins, tout juste avant que la muraille liquide ne s'élève et ne happe les rangs alliés, il remarqua le serpent-dragon qui ne bougeait plus. Oh? Un éclat de satisfaction dansa dans les prunelles du chevalier de la flore, car il venait de réaliser une partie de sa revanche. Il avait mis Ryugi hors d'état de nuire. Dommage qu'il fut aidé dans cette noble tâche, car il aurait bien aimé pouvoir lui donner une leçon seul. " Pas de chance on dirait, hein Ryugi? " Il évita néanmoins de trop l'importuner à ce sujet, préférant examiner les dégâts que l'assaut de l'Akwakwak venait de causer. Il pesta en voyant les pokemons de Kioshi et de la belle Mahika être au sol, incapable de se relever. Ça commençait à aller mal pour eux...

" Tch. C'pas ça qui nous arrêtera. Tsubotsubo, ça va aller ma belle? "

" Shuuu. "

Apparemment, elle n'avait rien de cassé. Même si l'élément aqueux était sa plus grande faiblesse, sa carapace la protégeait suffisamment bien pour pouvoir lui permettre de rester sur le terrain. Dans un soupir, Jasper se tourna vers le rouquin et lui adressa un regard mauvais. L'envie de le frapper se faisait plus poignante maintenant, mais l'image de la lame lui revenant en mémoire, il préféra rester sagement à sa place. Du moins, pour l'instant.


_________________
" Ma nymphe, je ne drague pas les autres filles. Je socialise. "
Revenir en haut
Ryugi Tamashi
MessagePosté le: Mer 10 Mar - 08:18 (2010)  Salle 3 --> Répondre en citant

Hors ligne
Participants
Participants


Inscrit le: 27 Oct 2009
Messages: 125
Localisation: Charbourg
Forum d'origine: Master Poké

[Vu comment on a fait baisser sa défense, Draco devrait infliger au moins 70PV de dégâts à Givrali... Et donc, Surf aurait du achever Givrali. Et donc, Dracaufeu aurait peut être du attaquer quelqu'un d'autre... Quoique, je ne sais pas si en cas de KO avant une attaque, l'attaque serait reportée sur un autre. Mais bref.]

Un vent glacé et des frissons s'emparèrent du corps de Ryugi tandis que ce dernier rappelait son dragon à l'intérieur de sa pokéball. Ce n'était pas tellement l'attaque de ce Givrali qui le gênait tant, ce n'était pas ce froid glacial qui le dérangeait, mais tout autre chose : C'était le fait qu'il avait perdu. Le fait que ses dragons étaient tombés. Ses deux dragons n'avaient pas pu faire grand chose : Ils étaient bien trop sensibles à la glace, et ils étaient tous deux tombés au combat. Draco autant que Dracolosse. Ils n'avaient pas pu tous les deux se débarrasser de ce Givrali. Certes, l'attaque qui suivit mit un terme aux agissements de ce pokémon glacé. Mais trop tard. Bien trop tard. Beaucoup trop tard. Ryugi tomba à genoux. Il était bien beau, dans cet état, le dragonnier. L'autoproclamé seigneur des dragons, le samouraï des temps moderne, l'implacable guerrier qui aujourd'hui est tombé au combat, qui aujourd'hui a trouvé plus fort que lui sous la simple forme d'un pokémon glace. Un simple Givrali, qui avait réussi à lui tenir tête. Ryugi était abattu, et dans tous les sens du terme. Il n'avait rien pu faire. La seule chose qu'il ait réussi, c'était protéger ses camarades. Après tout, ses deux pokémons étaient tombés, mais c'était les seuls. Mais... Cela n'empêchait pas le petit garçon d'avoir quand même cette désagréable sensation de défaite. Ses pokémons étaient tombés. Et c'est pourquoi Ryugi chuta à quatre pattes...

"Désolé les amis... J'ai rien pu faire..."

Cependant... Les larmes ne s'étaient pas mises à couler. Ryugi n'était pas aussi abattu qu'il ne le croyait lui même. Simplement, le dragonnier frappa le sol de son poing, de toutes ses forces, évacuant tout sentiment négatif par la force de son poing à l'intérieur du sol de l'arène. En serrant les dents. Il fallait qu'il se ressaisisse. Il fallait qu'il se reprenne. En tout cas, ce coup de poing était plutôt efficace : Cela réveilla entièrement le jeune garçon... Ou plutôt, la douleur lui fit reprendre ses sens et ses esprits. Oui, Ryugi avait frappé trop fort, et résultat, son poing gauche saignait. Très vite, le coordinateur rangea sa main gauche dans sa manche, afin que personne ne la voie, bien que quelques gouttes de sang perlaient et tombaient de sa manche. Mais bon. Ses yeux s'étaient rallumés, son esprit avait repris confiance. Il avait certes perdu cette bataille... Mais la guerre était très loin d'être terminée. Après tout... Le dernier coup de Draco avait permis au Dracaufeu de finir son oeuvre, et donc, l'équipe de Ryugi avait repris l'avantage. Ou plutôt, il ne l'avait pas perdu... Et c'est pourquoi Ryugi se releva.

"J'ai peut être perdu... Mais la partie est loin d'être achevée. Je compte sur vous, les amis. Agissez comme un seul homme et plus rien ne pourra vous arrêter."

Le jeune dragonnier se donna alors quelques tapes sur les joues pour mieux se réveiller. Si désormais, il ne faisait plus partie de ce combat terrible, c'est donc qu'il est passé en spectateur, et ainsi, pouvant regarder toute la scène d'un tout autre angle. Ce n'est pas parce qu'il avait perdu... Qu'il était devenu totalement inutile. Faire confiance à ses capacités d'analyse profonde... Tout en évaluant les meilleurs coups à jouer, les meilleures pièces à déplacer. Après tout... Draco était une pièce à sacrifier aussi, en y réfléchissant bien. Mais... Il y avait tout de même le fait de perdre son élément qui faisait qu'il bloquait. Ce n'était pas grave. Il y avait aussi autre chose que Ryugi devait faire... S'avancer vers une de ses partenaires, en l'occurrence Karine, avant de s'agenouiller et de faire un baise-main à la demoiselle. Après tout... Il lui devait bien ce dernier coup.

"Merci d'avoir pris soin de ma Draco, et de lui avoir permis d'asséner un dernier coup."

[Pas d'inspi. Du tout. Désolé. Ai édité... Vous allez me mettre un coup critique ou une trempette? xD]
_________________


Dernière édition par Ryugi Tamashi le Jeu 11 Mar - 07:46 (2010); édité 1 fois
Revenir en haut
Kyoko Miya
MessagePosté le: Jeu 11 Mar - 01:57 (2010)  Salle 3 --> Répondre en citant

Hors ligne
Participants
Participants


Inscrit le: 27 Oct 2009
Messages: 177
Localisation: Oise
Forum d'origine: Master Poké

L'éclat de ses yeux était dangereux. Les saphirs n'étaient pas polis, ses émotions les plus sombres brillaient dans ces prunelles sauvages, reflets d'une âme tourmentée qui se battait pour garder le contrôle. Futiles efforts, l'opioïde coulait désormais librement dans ses veines, dictant sa conduite à suivre, lui murmurant quelques mots doux à l'oreille.

Détente. Suivre ses instincts. Écouter cette voix tentatrice qui lui chuchotait qu'elle n'avait qu'à réagir, suivre ce que son cœur lui dictait mais que sa conscience refusait. Se laissait aller était si plaisant, plutôt que de toujours porter ce masque. Il ne fallait pas qu'il finisse par s'intégrer en elle, ne faire plus qu'un avec sa personne. La belle n'était pas cela. Au plus profond d'elle, la jeune femme l'avait toujours sue. Pourtant, ce n'était pas le moment ni même l'endroit. Terrain de combats sans fins, il ne fallait pas qu'elle laisse ses sentiments dominés sur sa raison.

Ses doigts fins effleurèrent le crosse de son pistolet. Toujours là, accrocher à sa ceinture et en évidence, prêt à être délogé. Le cran de sécurité la narguait, lui demandant à quoi pouvait bien servir une arme dont les balles restaient obstinément dans leur chargeur. Mais il n'était pas encore temps pour elle de s'en servir. Ses doigts glissèrent le long du métal froid avant de glisser le long de son pantalon de cuir, tentant vainement de rester immobile, calme. Peine perdu. Lorsqu'elle était dans cet état, Kyoko se contrôlait mal.

Un rire. Simple éclat de sa voix cristalline. Ce fut ce qui résonna dans la salle lorsque le champion de la ligue lâcha quelques paroles acerbes, destinées à la jeune femme dont les pupilles étaient dilatées et la respiration non contrôlée. Pourtant, ses yeux étaient vifs et sa démarche assurée. Celles-ci furent d'ailleurs rapidement suivies par les propos de son allié, se plaignant de sa conduite vis à vis du match. Ce qui était pourtant la vérité ne sembla pas faire culpabiliser la jeune femme. Cela l'irrita plus qu'autre chose. Heureusement, elle arrivait encore à faire la part des choses. Tirer sa dague ne serait pas du plus bel effet pendant un match. Et cela en honneur à ses pokemons qui combattaient pour elle, se faisaient blesser voire tombaient au combat parce qu'elle se devait de les emmener là-bas. Lieu de désolation où les attaques pleuvaient avec rage. Une part d'elle haïssait tout ces combats. Pourtant, eux aussi avaient compris qu'ils ne pouvaient que s'entraîner désormais; s'améliorer afin de pouvoir faire face à l'adversité. Parce que la vie ne se jouait pas toujours en des combats pokemons loyaux. Ça aussi, elle l'avait appris à ses dépends.

Au bout de quelques instants la jeune femme réussit finalement à se calmer. Il le fallait. Si ses nerfs craquaient, un geste insouciant pourrait rapidement arriver. La vision du sang lui était détestable. Ses yeux se tournèrent alors vers son partenaire, le toisant un instant avant de jongler machinalement avec le briquet qu'elle avait extirpé de sa poche par simple envie.

« Vous faire la morale, moi ? Je me fous bien de vos différents stupides. Mais à la moindre violence je vous menotte et vous serez disqualifiés pour non respect du règlement de ce tournoi. A vous de voir. »

La droguée n'avait peut-être pas l'allure d'une agent - encore moins à cet instant précis, affublée de plus d'un sourire qui n'avait rien d'amical - mais son arme de service et ses menottes parlaient pour elle.
Un instant, ses yeux sombres se posèrent sur le maître de la ligue et Kyoko s'avança jusqu'à le frôler légèrement, peu encline à la diplomatie, même envers celui qui l'avait tirée des griffes de la mort. Bien que le ton de sa voix fut sans équivoque, celle-ci resta douce, un chuchotement destiner à lui et à lui seul.

« Tu choisis bien mal tes mots, ce n'est pas à la hauteur du gentleman que tu te proclames être, Jasper. »

Léger rire. Il fut fit réprimé. Peut-être n'avait-elle pas envie de passer pour une folle. Mais ce qu'il avait dit était si ironique... Elle songea un instant à sa vie, rythmée par une santé minable et une sur protection étouffante. Depuis gamine, Kyoko n'avait jamais était en état de faire quoique ce soit correctement. Au contraire, aujourd'hui, elle se sentait bien. L'héroïne n'était qu'un leurre mais elle aimait se bercer d'illusions. N'était-ce pas pour rêver que nous vivons ?

Recommençant à jongler avec son briquet, elle se détourna sans un mot, ses yeux saphirs suivant la silhouette du dragon de feu avec beaucoup d'attentions. En quelques pas, l'agent prit place sur l'un des muret qui délimitait la zone de terrain, s'y asseyant à l'indienne. Un instant, son compagnon croisa son regard. Suffisamment longtemps pour comprendre ce que sa dresseuse désirait. En un grognement décidé le Dracaufeu s'envola vers la bataille, des flammes violines frappant le sol avant de toucher le fennec de glace. Celui-ci ne se releva pas. Insouciante, se moquant bien de ce qui pouvait arriver après cela, elle tira de nouveau une cigarette de sa poche, posant celle-ci au coin de ses lèvres. Les flammes brûlèrent une nouvelle fois et la fumée s'éleva doucement. Lorsque de nouvelles paroles furent prononcées derrière elle, la jeune femme mordilla le filtre tout en essayant de garder son calme. La retirant de ses lèvres, Kyoko se tourna à demi vers eux, lâchant quelques mots.

« Ayez au moins la décence de respecter le pourquoi nos compagnons combattent. Vous leur faites honte en leur tournant ainsi le dos. »

Et elle les ignora. L'opioïde l'aida à se créer une bulle compacte et elle se sentit soudain bien loin de tout cela. Désormais, seul cet immense champ de bataille et son compagnon comptaient. Si il fallait se battre, autant le faire efficacement pour que cela soit fini au plus vite.


_________________
Nous sommes ici pour croire, croire que l'on meurt ce soir


Present'
Revenir en haut
Kioshi Nelu
MessagePosté le: Jeu 11 Mar - 23:11 (2010)  Salle 3 --> Répondre en citant

Hors ligne
Staff MP
Staff MP


Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 172

Au fur et à mesure des échanges verbaux, le blondinet décrochait de plus en plus. Quoi que l'on dise, le rouquin et le maitre des plantes ne semblaient pas décidés à se calmer. Et Kioshi le comprit rapidement lorsqu'il aperçut le regard que Jasper posa sur lui. Il n'était décidement pas en état de reprendre ses esprits. Mais pour une raison que Kioshi ignorait -il n'avait pas vu la lame-, le protecteur de la flore sembla tout de même se modérer. Regain de self-controle ? Ou simplement envie de s'occuper de ce problème plus tard ? Quoi qu'il en soit, il fit deux pas pour reculer et malgré quelques répliques qui fusèrent de part et d'autre, cela sembla tout de même s'atténuer.
Son regard se posa ensuite sur la demoiselle qui mit sa main sur une arme et des menottes. Elle, une agent de police ? Cela était difficilement envisageable, le blondinet allant même à penser que c'était n'importe quoi. Dans l'état où elle était, il était facile de deviner qu'elle n'était pas seulement sous l'emprise de la nicotine et entre son comportement et ses consommations, Kioshi jugeait que c'était honteux pour la fonction. Mais qu'importe, il ne prit pas la peine d'exprimer le fond de sa pensée, sachant pertinnement que la jeune fille n'y ferait point attention.

Quoi qu'il en soit, il reporta son attention sur le combat des pokémons qui faisaient fi des affrontements de leur dresseur... Ce fut un grand sourire qui éclaira le visage du jeune homme lorsqu'il vit le dernier des dragons du garçon aux cheveux rouges qui tomba à terre, en même temps que son maître. Mais le rictus fut vite effacé par l'attaque que le Dracaufeu effectua.
Il murmura " Givrali " sur le ton d'une stupeur plus qu'évidente, mais pour lui même. Depuis les nombreux mois qu'il avait fait la connaissance de son compagnon, c'était la première fois que celui-ci était mis hors d'état de combattre. Il aurait évidemment dû s'y attendre, mais cela fait tout de même un choc. D'un geste mechanique, il actionna le système de sa ball et le fennec de glace disparu dans un éclat rougeâtre. Malgré tout, le garçon n'avait pas dit son dernier mot. Givrali n'était pas son seul atout. Il était bien déterminé à le prouver ! Evidemment, l'attaque glacée de zone de sa compagne avait été plus qu'utile et il était dommage de devoir y renoncer. Mais le blondinet avait également toute confiance en son Feurisson. Celui-ci n'avait pas combattu lors du premier combat, avant que le tremblement de terre ne survienne. Et il n'était pas non plus apparu durant ce combat.
Ainsi, ses adversaires, tout en sachant quel pokémon restait au garçon, ne pouvait encore véritablement le juger. Mais trève de bavarderie ! Revenons-en aux faits : Kioshi décrocha la seconde pokéball de sa ceinture et appuyant sur le bouton central de la ball bicolore, il regarda son ami apparaître.
Si la complicité entre le dresseur et son fennec de glace était forte, celle avec son starter l'était plus encore. En un simple regard, le pokémon de feu comprit la raison pour laquelle il avait été appelé : son homologue avait été mise KO et Kioshi comptait désormais sur lui.
L'expression déterminée que Kei afficha rassura le garçon ; content qu'ils soient sur la même longueur d'onde. D'un second jeu de regards, il lui fit aisément comprendre l'attaque et la cible du Feurisson.
Ce dernier avait acquis au cours de cette année avec le garçon une pleine autonomie. L'heure était maintenant au combat et il se devait de montrer qu'il pouvait faire face !



_________________
Revenir en haut
Karine Opale
MessagePosté le: Ven 12 Mar - 01:05 (2010)  Salle 3 --> Répondre en citant

Hors ligne
Participants
Participants


Inscrit le: 26 Nov 2009
Messages: 40
Forum d'origine: Pokemon adventure

Ce combat devenait lassant avec cette mauvaise ambiance qui y règne. Peu importe les résultats, Karine voulait en finir au plus vite et ne plus être témoin de ce conflit. Mais elle s'intéressait toujours au combat et comme d'habitude fit des commentaires sur chaque action ou attaque. Pour Karine, elle a préféré soigné le Draco de couleur étrange à ce combat. Il était vraiment utile au combat et nous en avions besoin. Il n'y avait pas seulement Karine qui soignait ce tour combat, un dresseur adversaire soigna le Givrali de sa paralysie. Dommage, il était bien dans cet état sans être méchante. Ah oui, ce dresseur, Jasper, avait répondu au petit "discours". Il me rétorqua que ce conflit n'était que d'ordre personnel. Il n'a pas bien compris les propos de Karine. Dans une équipe, qu'on se connaisse, qu'on se déteste, ou qu'on ne connait pas une personne, on s'en fout. Tout les joueurs de l'équipe ont un but, gagner le match. C'est pour cela que les dresseurs doivent laisser de côté leurs sentiments à l'égard de quelqun pour parler stratégie. Bref, Karine préférait se taire face à ses camarades et adversaires. Nidoran attaqua Double pied sur le Draco, Karine pouvait en déduire que la cible était cette dernière.Draco utilisa Déglagration sur Givrali, ce qui était super efficace sur ce dernier. Et l'incroyable Givrali utilisa Vent Glace, pourquoi changer une attaque qui marche après tout ? De plus, l'équipe adverse avait enfin réussi à se débarrasser de Draco. Akwakwak lui lança aussi une attaque de zone, Surf. Superbe attaque, Karine était impatiente que son Carapuce l'apprenne, encore un peu de patience. Dracaufeu utilisa Draco-Rage sur Givrali et... Enfin débarrassé de lui ! Plus d'attaque glaciale ! C'était superbe, Karine se retenue de sautiller sur place, ne voulant pas passer pour une gamine... à moins que ça soit trop tard ?




_________________
Ma Card
Revenir en haut
Milo Jô
MessagePosté le: Ven 12 Mar - 02:25 (2010)  Salle 3 --> Répondre en citant

Hors ligne
Participants
Participants


Inscrit le: 27 Oct 2009
Messages: 79
Forum d'origine: Master Poké

La tension montait d’un nouveau cran... progressivement, ce qui n’était au départ qu’une prise de tête entre Jasper, Ryugi et Milo prenait une envergure clairement collective. Notre roux s’amusait à s’en prendre à la gueule d’ange qui le fixait avec trop de suspicion, puis Kyoko avait cru bon d’intervenir. Grand mal lui prit. Elle n’était pas en mesure de pouvoir faire entendre sa voix. Etrangement, il rejoignait le champion de la Ligue sur ce point. Milo n’était pas sexiste, au contraire. Il se moquait toujours du sexe de la personne qui lui faisait face et réagissait de la même manière, qu’il s’agisse d’une femme ou non. S’il avait fallu être agressif, il l’aurait été tout autant avec cette dernière. Il l’avait été d’ailleurs, un peu moins directement mais le constat était là. Les choses s’envenimaient et il fallut que certains interviennent. Ce n’était plus seulement Jasper et Ryugi qui accompagnaient Milo dans son petit jeu de « à qui aura le dernier mot ? », c’était l’ensemble des membres des deux équipes... sauf peut-être la dénommée Mahika, sans doute perturbée par la drague du membre de la Ligue et qui demeurait silencieuse. Car une dernière petite voix s’était élevée. Une voix qui ne s’était encore jamais fait entendre... ou pas vraiment, pas sur ce ton. Pas avec cette fermeté. Il s’agissait de Karine, discrète et efficace qui fit comprendre qu’elle non plus n’acceptait pas ce comportement de la part des participants masculins de la salle. Entre Kioshi qui s’était approché, Kyoko qui croyait bon de hausser le ton et désormais cette petite dernière, Milo jetait des regards noirs à tout va. Qu’on le laisse vivre ce match comme il l’entendait non ? Et si cela devait passer par la colère et les menaces, c’était son problème !

Non sans constater que la vue de la lame de son couteau avait eu son petit effet sur le maître de la Ligue, le roux se retourna vers Karine. Ainsi cette dernière venait de Kantô. Elle avait cité le nom d’un professeur pokémon reconnu de cette région. En quoi être apprentie du professeur Chen lui donnait une quelconque légitimité ? En fronçant les sourcils, il l’observa un instant. Comment réagir ? Cette dernière était toute jeune et n’était pas comme Kyoko. Elle n’avait pas failli une seule fois et quoique silencieuse était demeurée fidèle au poste. Son petit Carapuce faisait de la résistance au centre de la pièce et c’était bien la première qu’elle paraissait ainsi irritée. Se devant de jouer son rôle de Logan afin de ne pas trop soulever les soupçons, il abaissa la voix et fit remarquer, à la suite de Jasper :

- Ne t’en fais pas Karine, chacun son contexte pour gagner, celui-ci me satisfait très bien. Fais ce que tu as à faire et laisse-moi faire ce qui me convient, ainsi nous gagnerons sans problème.

Oui, les histoires de bonnes ambiances et d’équipe soudée qui avance main dans la main il n’y croyait pas une seule seconde. Il avait toujours combattu seul et s’en était bien tiré. Alors la seule chose qu’il demandait à son équipe, c’était de faire ce qui devait être fait. Rien de plus. S’ils avaient été malmenés en début de combat, c’était justement parce que Kyoko avait cru bon d’être ailleurs, dans les vapes visiblement. Se souciant peu de la réaction de sa jeune coéquipière, il se retourna vers l’expert des Plantes et le toisa légèrement. Jasper était légèrement plus grand que lui et sans doute un peu plus vieux également, mais Milo n’en était pas impressionné le moins du monde. Il savait qu’il avait acquis une expérience chez les Magma qu’il serait plus que surpris de retrouvé chez son vis-à-vis. Avec un plaisir non dissimulé qui fit apparaitre un fin sourire sur ses lèvres, il constata que la colère de Jasper ne diminuait pas, au contraire. Il semblait prendre conscience qu’il n’était pas forcément en position de force et que Milo possédait un argument de taille, bien que totalement illégal dans ce contexte. Le roux savait que s’il en faisait usage, certes il aurait le dernier mot sur Jasper mais ne pourrait surement pas quitter cette salle sans problème. Pour le moment, son couteau faisait illusion et c’était tant mieux. Conscient qu’il n’était pas dans la meilleure position pour en faire usage, il n’était pas sur qu’il s’en servirait si nécessaire. En un autre lieu, là il n’aurait pas hésité une seule seconde, seulement, il ne possédait aucun pokémon Vol ou possédant la capacité Téléport pour faire sensation et s’abstiendrait.

- Que veux-tu, j’ai cru comprendre que tu aimais être brossé dans le sens du poil… Flatter son adversaire pour mieux le poignarder dans le dos est une technique bien connue. A en croire ta crispation, cela fonctionne plutôt bien… tu devrais être plus relax tu sais…

Il jouait sciemment sur le double sens de « poignarder dans le dos », dans le cas présent. Mais ça, seul Jasper était au courant. Découvrant ses dents dans un sourire hypocrite, il suivit du regard l’arrivée de Kioshi et le geste de Jasper à son égard. On le sentait clairement mi-figue, mi-raisin, voulant poursuivre cette rixe tout en réalisant qu’il avait des responsabilités dans ce combat. C’était tout à l’avantage de Milo qui le regarder faire un pas en arrière, tout en murmure quelques mots à son égard. Il le menaçait clairement, mais il s’en moquait et le lui fit comprendre par un haussement d’épaules. Si un nouvel affrontement devait avoir lieu après tout ça, ce combat, ce concours, qu’il vienne, il ne lui tournerait pas le dos mais aurait toujours son couteau dans sa poche. Kyoko reprit la parole, et ce qu’elle annonça figea Milo. Il fit en sorte de ne rien en montrer mais son assurance en avait pris un coup, c’était certain. Il s’agissait donc d’une agent de police ?

* Et merde… *
Les Magma voulaient sa peau et les flics avaient de multiples raisons de le rechercher. Son identité en tant que Magma n’avait jamais dépassé le cadre de l’association dans laquelle il avait longtemps été surnommé Snake, mais depuis qu’il en était parti, il y avait eu diverses altercations avec la police, pour différents vols : d’argent d’une part puis ce Minidraco à Rosyères… Bref. Il n’appréciait guère se savoir non loin d’une flic, celle-ci ne devait rien savoir de son identité mais tout de même… il n’aimait pas cela. Vraiment pas. Et malgré son air totalement shootée, elle ne paraissait pas mentir, et si c’était du pipot, Milo ne préférait pas prendre le risque. Comme dit précédemment, il lui serait difficile de quitter la pièce en étant autre chose qu’un simple participant… Alors, il détourna le regard, préférant ne rien répondre.

Dans le dos des quatre jeunes hommes regroupés dans un coin de la pièce, les pokémons poursuivaient leur combat avec une application remarquable. Le Vent glace de Givrali ralentissait la progression des pokémons de l’équipe de Milo mais ceux-ci demeuraient efficaces. Le Nidoran fut le premier à attaquer à ce tour-ci et asséna un double pied à Draco qui résista mais était affaibli lorsque Givrali réalisa pour la énième fois sa capacité glacée. Le Draco eu beau réaliser une Déflagration à son égard, cela ne suffit pas à mettre le pokémon de Kioshi à terre et un vent glacial s’éleva. La plus grande victime fut bien entendu le Dragon rose de Ryugi… Milo n’aurait pas cru cela possible, pas à ce tour en tout cas, mais si : le dragon s’effondra. C’est qu’il commençait à reposer pas mal sur la force des créatures du petit dresseur aux cheveux rouges et ce n’était pas la meilleure des choses à faire. Avec une grimace il observa la réaction de son coéquipier. Il savait qu’il avait tout donné et ne devait pas avoir de regret. L’équipe adverse avait compris qu’il serait leur principal danger et n’avait pas lésiné sur les moyens de s’en défaire.

- T’en fais pas Ryugi, tes Dragons ont été d’une aide remarquable. Nous allons faire en sorte qu’ils ne soient pas tombés pour rien.

Dans sa bouche, cet esprit de bravoure et d’honneur sonnait faux, mais il devait espérer que dans celle du prétendu Logan, cela collerait mieux. Le jeune dresseur paraissait réellement affecté par la mise au tapis de son Draco shiney, c’était compréhensible mais Milo était mal à l’aise face à un tel spectacle… Jusque-là, le jeune garçon lui était apparu comme un dresseur redoutable, expérimenté et rusé, il n’avait pas failli une seule fois ni montré le moindre signe de faiblesse et là, au sol, il semblait extrêmement faible, il redevenait un jeune garçon de son âge, il n’était pas seulement un prodige du combat. Et puis, grâce à son Draco, il venait de se débarrasser du Givrali, leur grand problème jusqu’à présent. Satisfait de voir la créature de glace au sol, Milo chercha du regard son dresseur, les yeux ronds, il semblait avoir du mal à réaliser que son pokémon avait fini de faire parler de lui… C’était tant mieux, un rictus naquit sur les lèvres de Milo, bien content que le Dracaufeu ait eu une telle vivacité d’esprit. Sa dresseuse, l’agent de police, s’était rapprochée de Jasper. Une de ses fans peut-être ? L’équipe de Milo n’était pas très mal partie mais ne sachant pas ce qui allait suivre, notre ex-sbire devait demeurer sur ses gardes.

La voix de Ryugi fut particulièrement apaisante à entendre. Milo se tourna vers lui et remarqua qu’il était aux côtés de Karine et semblait avoir repris des forces. Il n’avait pas tort d’ailleurs, il n’était pas sur le banc de touche, il leur serait indispensable pour la poursuite du combat, avec son regard extérieur il avait une plus grande marge de manœuvre pour observer tous les paramètres qui pourraient échapper à Milo. Etrangement, il ne remarquait pas à quel point il reposait sur ce gamin particulièrement doué pour gagner ce combat…

- Tu restes quand même avec nous Ryugi, on a besoin de toi.


Il eut un mouvement de tête à son égard, pour lui faire comprendre que son avis leur serait toujours utile. Dans son esprit, il réalisa avec amusement que la personnalité de Logan était très facilement modulable et qu’il sortait très bien dans le rôle du type sympathique quoiqu’un peu (beaucoup ?) impulsif.

La remarque de Kyoko eut le même effet sur Milo qu’une brise de vent qui souffle fort sans pour autant faire tomber une seule feuille d’un arbre. C’était du blabla inutile, inutile mais crispant, car ne préférant pas mettre en doute l’identité réelle de la jeune fille, le roux estimait qu’il faisait mieux d’éviter de se la prendre en grippe. D’autant qu’elle était dans son équipe, ce n’était pas le mieux à faire. Mais un tel revirement de situation ne serait pas très naturel non plus, alors il murmura :

- Ouais ouais… et se tourna définitivement vers le centre du combat.

Akwakwak était considérablement ralenti… ce n’était pas une bonne chose mais l’apparition d’un pokémon Feu en faisant un allié de taille pour abattre les cartes adverses… Il fallait prendre une décision et celle-ci fut rapide.

- Bien, finissons-en.


_________________

Participe au concours sous le nom de Logan Jey.
Revenir en haut
Mister J
MessagePosté le: Ven 12 Mar - 18:33 (2010)  Salle 3 --> Répondre en citant

Hors ligne
Modérateur RP
Modérateur RP


Inscrit le: 01 Sep 2009
Messages: 57

~ Akwakwak est remplacé par Tengalice ! ~



Malosse lance Morsure sur Tengalice !
{-7 PV} Ce n'est pas très efficace...
PV de Tengalice = 48/105


Feurisson lance Surchauffe sur Tengalice !
{-68 PV} C'est super efficace !
PV de Tengalice = 0/105
{L'attaque spéciale de Feurisson diminue !}
Nouvelle attaque spéciale de Feurisson = 58

Tengalice est KO !
Feurisson gagne 101 pts exp (a ajouter sur MP) !
Malosse gagne 20 pts exp (à ajouter sur PA) !


Dracaufeu lance Tomberoche sur Malosse !
{-43 PV} C'est super efficace !
PV de Malosse = 17/60
{La vitesse de Malosse diminue !}
Nouvelle vitesse de Malosse = 59


Carapuce lance Pistolet à O sur Malosse !
{-19 PV} C'est super efficace !
PV de Malosse = 0/60

Malosse est KO !
Dracaufeu gagne 147 pts exp (à ajouter sur MP) !
Carapuce gagne 20 pts exp (à ajouter sur PA) !


Caratroc lance Constriction sur... Dracaufeu !
{-2 PV}
PV de Dracaufeu = 53/118


_________________
Une question ? Un problème dans la modération, merci de me l'envoyer par message privé.
Avatar by Itah Kanzaki
Revenir en haut
Jasper Blackthorns
MessagePosté le: Mer 17 Mar - 18:01 (2010)  Salle 3 --> Répondre en citant

Hors ligne
Staff MP
Staff MP


Inscrit le: 01 Sep 2009
Messages: 218
Localisation: Sur MP XD
Forum d'origine: Master-Poke &amp

S'il n'avait pas eu ce souci de vouloir bien paraître - après tout, il représentait la ligue dans cet endroit paumé et il avait son image à préserver telle qu'elle l'était depuis ses débuts au sein du conseil -, il ne se serait certainement pas gêné de cracher aux pieds du rouquin. Son arrogance lui laissait un goût amer et une envie irrésistible de commettre une folie. Sans la lame et sans autant de témoins oculaires, Jasper aurait prouvé au jeune homme qu'il était davantage qu'un coureur de jupons à la réputation bien fondée. Il savait se servir de son corps autrement que pour combler un désir charnel; il pouvait se battre avec ses poings et ses pieds et se servir de sa musculature avantageuse pour renverser au sol un adversaire. Dans la mesure où ce dernier n'était pas armé, cela allait de soit. Secouant sa tête, il réprima un ricanement. être plus relax? Elle était bien bonne celle-là. Comment pouvait-il adopter une attitude calme et posée alors qu'un type dans son genre venait le piquer au vif et remuer le couteau dans une plaie qui n'avait pas pu cicatriser, malgré le temps. " Tu le regretteras plus tard... " Rumina-t-il tout en décochant un regard agacé à la demoiselle. Voilà qu'elle se foutait de leur petit échange verbal? Elle se contredisait sacrément bien. Si cela la laissait si indifférente, pourquoi cherchait-elle à s'en mêler? Le champion se passa la main sur le visage, un fin sourire se dessinant sur ses lèvres. " Ah ouais? Tu serais bien incapable de menotter qui que ce soit dans ton état. Et quelle règle interdit une petite accolade entre amis? Je suis certain que Poils de Carotte ne le refuserait pas. " Ses prunelles lie de vin se dardèrent sur son ennemi et il le toisa un moment, comme pour s'assurer que son message était passé. Non, ce n'était pas une tentative de drague. C'était davantage une invitation à lui montrer qu'il savait faire autre chose que de gueuler et de le menacer indirectement avec son cure-dent.

Il reposa sur son attention sur l'agent lorsque cette dernière le frôla et il recula vivement, comme s'il venait de se brûler. Il ne voulait pas qu'elle s'approche de lui. " Clark aurait mieux fait de t'emporter... " Un murmure qui ne fut porter qu'à l'encontre de Kyoko, évidemment. Elle venait de blesser son égo, alors, il le lui rendrait volontiers. Ses traits se crispèrent légèrement tandis qu'il lançait un regard au dragonnier. À charge de revanche. Même s'il devenait un fardeau pour son équipe et garantissait un avantage certain à l'équipe du grand séducteur, nul doute qu'il resterait présent pour assister à la finale de cette manche. L'aboiement du Houndour, nouvellement arrivé sur le terrain, attira son attention. Sa compagne scintillante était certes en sécurité et prête à frapper ses opposants, malgré sa lenteur et la faiblesse de ses assauts, mais elle ne pourrait pas tout faire à elle seule. Jasper arqua un sourcil en voyant Logan rappeler son canard d'eau douce. Croyait-il qu'en agissant de la sorte, il pourrait s'en tirer à bon compte? Un simple sifflement suffit pour que le chien-démon fonce directement vers la masse lumineuse qui apparut quelques secondes plus tard. À peine la Tengalice fut-elle arrivée sur le terrain que les crocs pointus du canidé se plantaient dans sa chair, sans se soucier de son épaisse crinière immaculée. Jasp' détourna néanmoins le regard lorsqu'il sentit la vague de chaleur caresser ses joues déjà rougies par la colère; malgré sa haine envers le jeune roux, il ne pouvait renier son affinité avec la flore. Et par conséquent, il tolérait mal de voir les flammes venir ravager la créature végétale. S'il s'offrait cette vision, il risquerait d'imaginer sa propre Daatingu, si chère à son coeur, à la place de celle appartenant au camp adverse. Lorsque la température retrouva un semblant de normalité, il décocha un coup d'oeil à celui qui l'avait énervé et il esquissa un sourire railleur.

" Eh bien, elle n'a pas fait long feu, ta Tengalice. "

C'était à son tour de jouer avec les mots. Satisfait de la tournure des événements, le beau ténébreux fit signe à Kioshi qu'ils étaient sur la bonne voie et que leurs chances de vaincre étaient toujours présentes. Devant le manque de réaction de ses deux autres partenaires, il soupira. Le cri rauque du dernier dragon le fit sursauter et il ne put s'empêcher d'interpeler la demoiselle aux cheveux bleus. Vue la fumée qui s'élevait doucement autour d'elle et l'odeur qui s'en dégageait, il n'était pas bien difficile de savoir ce qu'elle faisait.

" Et la drogue, c'est pas illégal, peut-être? Belle image pour les autorités... Et en plus, tu te permets de nous sortir tes grandes menaces ' Ah! Vous vous battez et je vous arrête, nanana. ' Tu es vraiment pitoyable Kyoko. "

Évidemment, comme si le destin s'était lui-même senti visé, il fit en sorte que l'équipe du membre de la ligue se retrouve privé d'un autre allié. Le Malosse se retrouva prisonnier sous quelques décombres avant d'être balayé par le jet d'eau de la tortue. Peu puissant, mais suffisant pour l'empêcher de revenir faire des ravages. Non loin de là, Tsubo' poussa un glapissement. Elle non plus n'aimait pas l'élément liquide et bien qu'elle fut d'une incroyable résistance, elle craignait de subir un sort similaire. Trop préoccupé, son maître ne la rassura pas. Le pokemon insecte se retrouva donc en proie à une légère panique, chose qui ne lui arrivait jamais, pas même lors des combats officiels particulièrement éprouvant qui avaient lieu dans le stade de la ligue. Dans un élan de peur, elle se replia dans sa carapace. Passée en mode défensif, elle se sentit un peu mieux, mais craignant une attaque sournoise de la part d'un opposant, elle se mit à tournoyer sur elle-même pour projeter d'étranges filaments dans une direction hasardeuse. Par chance, ce fut le Charizard qui se les vit lui agripper une patte pour la lui serrer violemment.

" Kioshi, si tu as une idée, c'est le moment de la dire... "

_________________
" Ma nymphe, je ne drague pas les autres filles. Je socialise. "
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé
MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:40 (2018)  Salle 3 -->






Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Sujet suivant
Sujet précédent
Page 3 sur 4
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
Event - Master Poké - Pokémon Adventure Index du Forum -> Zone RPG -> Première Phase

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet


 
Sauter vers:  


Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Master Pokemon - Pokemon Adventure RPG

Conundrum v1.00 ~ mikelothar.com


Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com